Prix du président

Le Prix du président de l'AAPC est remis par l’Association des architectes paysagistes du Canada à un membre de l’AAPC pour souligner son apport exceptionnel à la profession.


Chris Grosset.jpgChris Grosset (2018)

CHRIS GROSSET est un partenaire de NVision InSight Group, un cabinet d’experts-conseils autochtone situé à Iqaluit et à Ottawa qui fournit des services visant à habiliter les collectivités et les organismes inuits, métis et des Premières Nations. M. Grosset a travaillé dans le Nord du Canada pendant une vingtaine d’années. Ses projets portent sur l’intégration respectueuse de l’architecture de paysage aux principes autochtones locaux dans le cadre du développement communautaire, de l’utilisation des terres, des zones protégées et des lieux sacrés. Il est également formateur à temps partiel en planification communautaire pour le Nunavut Sivuniksavut à Ottawa, un programme postsecondaire qui offre aux jeunes inuits un apprentissage scolaire dans leur contexte culturel. M. Grosset est membre de l’Ordre des associés de l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC), président du Nunavut Association of Landscape Architects et membre de l’Association canadienne d’experts-conseils en patrimoine. Il a siégé au conseil d’administration de l’AAPC pendant sept ans, il a présidé le Congrès 2011 de l’AAPC à Iqaluit au Nunavut et il est actuellement membre du jury de sélection de l’Ordre des associés. Depuis 2016, il préside le Groupe d’étude sur les questions autochtones de l’AAPC, qui a pour mandat « d’aider l’AAPC à faire connaître les réalités et à améliorer les capacités des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada ». Selon M. Grosset, l’architecture de paysage et tous les architectes paysagistes peuvent contribuer à la réconciliation avec les peuples autochtones. 


Virginia Burt (2017)

171019 AAPC-AAPQ Gala-1003.jpg

 
 
 
 

Colleen Mercer Clarke (2016)

Colleen est une scientifique interdisciplinaire spécialisée dans l’adaptation des collectivités au changement climatique. Fort de ses 40 ans d’expérience dans les secteurs de la consultation et de la recherche au Canada et à l’international, Colleen a orienté sa carrière dans le développement durable des ressources et des collectivités par l’intendance et les approches écosystémiques de la conservation des ressources naturelles et culturelles. Formée comme écologiste aquatique/marin et architecte paysagiste, son portefeuille de projets comprend des initiatives internationales et nationales de gestion côtière, d’audit et d’évaluation d’impact environnemental, ainsi que des initiatives de planification régionale et municipale de bassins versants, de conception détaillée du site et de gestion environnementale. Colleen travaille maintenant comme membre d’alliances nationales et internationales de recherche universités-communautés et d’autres équipes interdisciplinaires axées sur l’adaptation au changement climatique des collectivités du Canada et des Caraïbes, et sur le transfert efficace des connaissances scientifiques à la prise de décision. En 2012, elle a été nommée au Comité consultatif national pour l’évaluation des risques côtiers de la Direction des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada. Elle fut également l’une des principales auteures du rapport scientifique (2016) Le littoral maritime du Canada face à l’évolution du climat. Colleen est une associée de l’Association des architectes paysagistes du Canada, une présidente sortante et membre du conseil d’administration de l’AAPC et une présidente sortante de l’Atlantic Provinces Association of Landscape Architects. Elle a récemment été acceptée comme membre de la Commission de la gestion des écosystèmes de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Actuellement, Colleen préside le Comité sur l’adaptation climatique de l’AAPC et le Groupe d’étude sur le changement climatique de la Fédération internationale des architectes paysagistes (FIAP). Robert Norman et Colleen Mercer Clarke (Photo: J. Landry)


Alexander Topps (2015)

Alexander Topps est membre associé de l’AAPC et membre émérite de l’OALA. Titulaire d’un diplôme en finance de l’Université de Toronto (1970), il a entamé une brève carrière dans le monde des affaires puis s’est inscrit au programme d’architecture de paysage. Après avoir obtenu un BAP en 1974 et un Certificat de mérite de l’AAPC, il s’est joint à la nouvelle pratique de Frank Mills and Associates en tant que troisième employé à temps plein du cabinet. Le cabinet a rapidement pris de l’expansion et en 1976 Alexander est devenu un partenaire fondateur du cabinet connu aujourd’hui sous le nom de Groupe MBTW – un cabinet multidisciplinaire d’architecture de paysage et de design urbains primé situé à Toronto. En début de carrière, son travail a principalement porté sur la planification de l’environnement, mais a rapidement évolué pour s’orienter sur la conception, établissant un porte-folio primé d’ouvrages construits dans les domaines des espaces publics ouverts, de la planification communautaire et du design urbain. À la fin des années 1970, Alexander a été l’un des premiers architectes paysagistes à établir une pratique en tant que témoin expert. Ses témoignages dans un large éventail d’enjeux, notamment l’aménagement urbain, la planification des loisirs, la planification environnementale, la pertinence des plans de chantier et les contentieux en construction ont contribué à la crédibilité de la profession devant les divers tribunaux réglementaires et civils. Tout au long de sa carrière, Alexander a été un bénévole actif, siégeant au Bureau d’examen de l’OALA au début des années 1990 et plus tard comme membre des comités budgétaire et disciplinaire. En 2002, il a représenté l’Association en tant que membre d’une délégation multisectorielle qui a apporté d’importantes modifications à la Loi sur la limitation de responsabilité de la province. En 2007-2008, il a siégé au Conseil de la Faculté de la Daniels School of Design. Comme bénévole au comité de la Loi sur la pratique de l’OALA, il a lancé la première analyse d’impact économique de la profession d’architecte paysagiste en Ontario. Depuis sa retraite en 2009, Alexander a consacré une grande partie de ses activités bénévoles au Conseil d’agrément en architecture de paysage, agissant à titre de président de 2013 à 2016, période durant laquelle il a dirigé une initiative importante pour revitaliser le Conseil et harmoniser les normes d’agrément de l’AAPC et de l’ASLA.

Photo :Robert Norman, Alex Topps et Carol Craig (Photo: J. Landry)


Gordon Smith (2014)


Gordon Smith et Peter Briggs  (Photo: J. Landry)


Linda A. Irvine (2013)


Linda Irvine et Claude Potvin  (Photo: J. Landry)


Arnis Budrevics (2012)


Claude Potvin, Arnis Budrevics et Liane McKenna (Photo: J. Landry)


Sara Jane Greutzner, Peter Klynstra (2011)


Jerry W. Belan, Margery Winkler (2010)


Gérald Lajeunesse, Ronald Middleton (2009)


Cathy Sears, Liane McKenna, Wendy Graham, Judy Lord (2008)

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5 1-866-781-9799