Accord de réciprocité

0

Huit associations provinciales d’architecture de paysage signent une entente de réciprocité historique

L’AAPC négocie une entente historique qui reconnaît les titres de compétences des architectes de paysage et leur permet de travailler dans d’autres provinces

Le 13 juillet 2013, huit associations provinciales d’architecture de paysage ont conclu une entente historique de réciprocité qui établit les conditions selon lesquelles les architectes paysagistes membres à part entière de leur association provinciale (qu’elle soit réglementée ou non), peuvent voir leurs titres professionnels reconnus par d’autres associations canadiennes (qu’elles soient réglementées ou non).

En 1979, le conseil d’administration de l’AAPC a approuvé une motion en vue de favoriser la réciprocité entre les associations provinciales, et mis sur pied un comité afin d’examiner la question. Il a depuis rassemblé différents comités et groupes de travail en vue d’atteindre son objectif, soit de conclure une entente entre les associations constituantes. Pour ce faire, il a examiné les critères d’adhésion, établi des normes communes et mené des négociations auprès d’une dizaine d’associations à la fois. Finalement, un groupe de bénévoles a rédigé une entente en 2010, laquelle a été peaufinée au cours des trois années suivantes.

Le 13 juillet 2013, lors du congrès de l’AAPC à Regina, huit des neuf associations provinciales d’architecture de paysage ont signé l’entente de réciprocité. Ce sont les suivantes :
o    Atlantic Provinces Association of Landscape Architects
o    Association des architectes paysagistes du Québec
o    Ontario Association of Landscape Architects
o    Manitoba Association of Landscape Architects
o    Saskatchewan Association of Landscape Architects
o    Alberta Association of Landscape Architects
o    Northwest Territories Association of Landscape Architects
o    Nunavut Association of Landscape Architects

Vous pouvez télécharger l’Accord de réciprocité en cliquant ici.