LIGNES DIRECTRICES

0

Les conférenciers doivent comprendre qu’en acceptant de s’inscrire au Bureau des conférenciers de l’AAPC, ils s’engagent à respecter ces lignes directrices.

Les conférenciers représentent l’AAPC, leur organisme constituant et tous les membres de ces associations. À ce titre, le conférencier doit veiller aux intérêts de la profession d’architecte paysagiste et de ses collègues avant ses propres intérêts.

Politiques de rémunération

  • la rémunération pour le temps consacré à la recherche, à la préparation des présentations ou aux allocutions est soumise aux règles suivantes
  • les engagements auprès des organisations professionnelles de domaines apparentés ou sans but lucratif sont de nature bénévole, mais le conférencier est autorisé à accepter des honoraires raisonnables s’ils lui sont offerts
  • pour les engagements auprès des organismes à but lucratif ou lorsque l’activité ou la conférence comporte des frais d’inscription importants, le conférencier est en droit de négocier un tarif raisonnable pour son service
  • les conférenciers sont en droit de recevoir un paiement pour les dépenses connexes à l’engagement, notamment : déplacement, hébergement, repas, matériel, etc.
  • les conférenciers sont autorisés à accepter des cadeaux en guise de remerciements pour leur allocution.


Modèle de biographie de conférencier

ALANA EVERS, OALA, APALA, AAPC, ASLA
Architecte paysagiste, Alana est originaire de Toronto, en Ontario. Elle est titulaire d’un baccalauréat en architecture du paysage et est membre à part entière de l’Ontario Association of Landscape Architects (OALA) et de l’Atlantic Provinces Association of Landscape Architects (APALA).

Communicatrice hors pair chez Toastmasters International depuis 2008, Alana est une conférencière engagée qui crée facilement des liens avec des auditoires de tous âges et de divers horizons du monde des affaires, et du milieu professionnel, institutionnel et communautaire. Jusqu’à présent, son travail l’a amenée à voyager entre l’Ontario et les provinces maritimes, et elle se laisse inspirer par les paysages qu’elle peut admirer durant ses voyages personnels, effectués ici comme ailleurs dans le monde.  

Les projets de collaboration d’Alana vont de la mise en valeur des collectivités rurales à la conception de places urbaines et de paysages de rue en ville. Elle a eu le privilège de travailler sur différents projets, notamment des projets de toits verts sur des immeubles résidentiels, de places publiques, de revitalisation touristique maritime, de parcs municipaux et de secteurs riverains. Habituellement, Alana collabore avec des équipes de conception au démarrage de projet, aux consultations publiques, aux définitions de concept, à la production des plans, aux rendus d’architecture et à la préparation des documents d’appel d’offres.

En plus d’exercer la profession d’architecte paysagiste, Alana fait du bénévolat en tant que chef auprès des Guides du Canada. Fervente adepte de la course à pied, elle joue à la balle molle et pratique assidûment le yoga.

Trucs et astuces pour parler en public

Conseils pour faire une présentation PowerPoint efficace
Texte adapté provenant de Toastmasters International

Aides visuelles informatisées
Créer les aides visuelles à l’avance pour s’assurer que tous les composants électroniques sont compatibles.        

Faire une répétition avant la présentation. Il est recommandé de faire la présentation PowerPoint dans une salle de taille similaire et de se tenir à l’arrière pour évaluer l’efficacité et la lisibilité des diapositives.

S’y préparer quelques jours avant la présentation pour avoir le temps de modifier les diapositives, s’il y a lieu.

Les aides visuelles doivent être :

  • Visibles
  • Simples
  • Colorées – mais ne les laissez pas vous voler la vedette
  • Justifiés par le contenu – ni trop ni trop peu de diapositives

Pour des présentations PowerPoint efficaces

  • Ne pas lire les diapositives à l’auditoire!
  • Le texte doit être en gros caractères et la présentation cohérente.
  • Choisir des couleurs qui facilitent la lecture (contraste élevé).
  • Utiliser des puces au lieu de phrases complètes.
  • Utiliser des animations simples.
  • Éviter les graphiques et diagrammes difficiles à voir.
  • S’assurer d’avoir un contenu gérable; on recommande un maximum de 6 points par diapositive et 8 mots par puce.

Veuillez visiter le site www.toastmasters.org pour plus d'information.

10 conseils pour parler en public (avec l’aimable autorisation de Toastmasters International)

Il est naturel et raisonnable d’être un peu nerveux avant de prononcer un discours, mais trop de nervosité pourrait vous nuire. Voici quelques conseils éprouvés fournis par Toastmasters International pour contrôler le trac et faire de meilleures présentations :

Connaître ses documents. Choisir un sujet d’intérêt. En savoir plus sur le sujet que ce qui se trouve dans le discours. Utiliser l’humour, des histoires personnelles et un langage conversationnel; de cette façon, il est plus facile de retenir ce qu’on a à dire.

S’entraîner. Répéter tout haut avec tout le matériel prévu. Réviser, au besoin. Travailler à contrôler les mots tampons; s’entraîner, faire une pause et respirer. S’entraîner avec un chronomètre et prévoir du temps pour les imprévus.

Connaître son public. Saluer certains des membres du public lorsqu’ils arrivent. Il est plus facile de parler à un groupe d’amis qu’à des étrangers.

Connaître la salle. Arriver tôt, passer en revue la zone réservée au conférencier et s’entraîner à l’aide d’un micro et des aides visuelles.

Se détendre. Commencer par s’adresser au public. Cela permet de gagner du temps et de se calmer. Faire une pause, sourire et compter jusqu’à trois avant de parler. Prendre une profonde respiration. Transformer l’énergie nerveuse en enthousiasme.

Se visualiser en train de faire le discours. S’imaginer en train de parler avec une voix forte, claire et confiante. Visualiser le public en train d’applaudir; cela stimule la confiance en soi.

Se rappeler que les personnes veulent que le discours soit réussi. Le public souhaite que le conférencier soit intéressant, stimulant, instructif et divertissant.

Ne pas s’excuser pour sa nervosité ou pour un problème; le public ne l’a probablement pas remarqué.

Se concentrer sur le message, pas le médium. Concentrer votre attention loin de vos propres angoisses et se concentrer sur le message et le public.

Acquérir de l’expérience. Votre discours doit vous représenter – à titre d’autorité et de personne. L’expérience renforce la confiance, qui est la clé de l’art oratoire. Un club Toastmasters peut fournir l’expérience dont vous avez besoin dans un environnement sécuritaire et convivial.

Autres conseils pour parler en public

Une bonne présentation a un début, un corps et une fin clairement définis. Lors d’une présentation :
Indiquez à l’auditoire ce que vous allez leur dire (présentez votre message).
Présentez le corps du message.
Présentez-leur la conclusion (résumez le message).

Mieux vaut parler un peu trop lentement qu’un peu trop vite. Un auditoire se plaindra rarement d’un débit trop lent. Un message bien articulé permet une meilleure compréhension.

Faire des pauses pour souligner un point, et pour donner à votre auditoire la chance de digérer l’information complexe ou très technique.

Un contact visuel significatif d’une certaine durée (comme dans une conversation normale) est plus efficace que balayer des yeux la salle et ne pas créer de liens avec les personnes de l’auditoire.

land