La Fourche (2018)

6 - Oodena Celebration Circle lR.jpg

La Fourche recevra le Prix du projet patrimonial de l’AAPC

Ottawa – le 7 août 2018 – Aujourd’hui, l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) a annoncé que la Fourche a remporté le Prix du projet patrimonial de l’AAPC (2018). 

Ce prix couronne des projets d’architecture de paysage remarquables et avant-gardistes pour leur époque, qui ont grandement contribué à leur collectivité en faisant preuve de leadership et d’innovation, et qui demeurent des exemples pertinents de l’excellence dans le domaine de l’architecture de paysage. Le Prix du projet patrimonial récompense les projets qui ont eu un impact durable sur les paysages canadiens. 

Lire le communiqué de presse...


Paul Jordan, Directeur général, accepte le Prix du projet patrimonial pour La Fourche, à Winnipeg le 12 septembre 2018

(Photo par J. Landry)

180912 RAIC-CSLA-2777.jpg

 


The Forks

par Ryan Wakshinski, MALA, AAPC

5 - Historic Rail Bridge and Port LR.jpg

On se rencontre au confluent des rivières Rouge et Assiniboine depuis plus de 6 000 ans. Il y a des millénaires, les premiers peuples autochtones faisaient déjà du commerce à La Fourche. Ils ont été suivis par les commerçants de fourrures, les chasseurs de bisons, les colons européens, les marins des navires fluviaux, les pionniers des chemins de fer et les immigrants. Aujourd’hui, les baby-boomers, les générations X, Y et Z, les branchés et les milléniaux en font un lieu de rassemblement pour les activités commerciales et les interactions sociales. Tout simplement, Winnipeg est à La Fourche ce que La Fourche est à Winnipeg. 

La Fourche accueille annuellement plus de 4 millions de visiteurs et d’innombrables événements, notamment la fête du Canada, le festival de la fierté gaie, la Journée nationale des Autochtones et le Nouvel An. La compétition Warming Huts, reconnue internationalement, recueille des idées de designers du monde entier pour rester au chaud tout en profitant du sentier de patinage sur la rivière.

Vous cherchez un patrimoine paysager novateur au Canada? Regardez du côté de La Fourche. Trente ans après le début du partenariat La Fourche/Portage-Nord (PLFPN), la collaboration de plusieurs personnes a donné naissance à un tout cohérent.

Au nord de l’Assiniboine et à l’ouest de la Rouge, reliée à l’ouest par la gare Union et les lignes du CN, La Fourche était autrefois séparée du centre-ville. Une réflexion et une planification visionnaires ont conduit à sa renaissance, transformant un paysage industriel condamné en un modèle de développement riverain et de renouveau urbain.

7 - Scotia Bank Stage and CMHR LR.jpgAvec la création de la promenade riveraine Assiniboine vers l’ouest et vers le nord, Winnipeg a redécouvert son secteur riverain en 1991. La conversion des bâtiments ferroviaires et d’entreposage en immeubles de commerce de détail et de bureaux a été le premier développement sur le site de La Fourche qui est devenu une destination polyvalente pour les Winnipégois et les visiteurs de la ville. Depuis, les meilleurs designers de la ville ont réalisé d’innombrables projets sur ce site exceptionnel, créant ainsi un espace urbain cohérent plus grand que la somme de ses parties.

Le PLFPN est un collectif de penseurs qui ont convenu dès le début qu’un plan directeur pour La Fourche était nécessaire tout en reconnaissant que ce plan était un document évolutif. Depuis sa création, le PLFPN a fait appel à des architectes paysagistes, des architectes et des urbanistes pour peaufiner le plan directeur et réaliser des projets sans dévier de la vision originale d’un lieu de rassemblement au centre du Canada. La Fourche est également un partenariat coopératif sans précédent entre tous les ordres de gouvernement sur la question de la revitalisation urbaine, avec un investissement triennal de 196 millions de dollars investi en 1987. C’est un témoignage du leadership du PLFPN et du dévouement de ses partenaires envers les projets qui ont mené à la réalisation cohérente d’un lieu exceptionnel.

La Fourche ne cesse d’innover, qu’il s’agisse de l’initiative Cible zéro visant la réduction énergétique et des déchets, ou encore de la résolution des problèmes de stationnement et d’accès sur les terrains stratégiquement situés sur la parcelle 4 du site. Grâce à une planification et un design minutieux au cours des 30 dernières années, La Fourche qui était coupée du centre-ville en est maintenant le cœur.

Le rôle des architectes paysagistes dans La Fourche

Depuis 1987, La Fourche s’est développée sous la direction et la sagesse du PLFPN, combinant l’expertise d’une variété de designers avec un leadership civile inspirée pour réaliser un ensemble équilibré novateur en matière de conception. La mission du PLFPN est d’agir comme catalyseur, en encourageant les activités pour les citoyens du centre-ville grâce à des partenariats publics-privés, des stratégies de revitalisation, et d’assurer l’autosuffisance financière.

20 - Upper Fort Garry Governors Garden LR.jpg

L’un des principaux objectifs du PLFPN est d’inciter les citoyens à vivre, à travailler et à se divertir au centre-ville. En augmentant la présence des citoyens au centre-ville, les services et les activités de divertissement se développeront. La vitalité des sites La Fourche et Portage Nord est le résultat de la diversification des installations et des activités qui se renforcent mutuellement, incitant une grande diversité de personnes à se rendre au centre-ville.

Dès le début, le PLFPN a eu la clairvoyance d’embaucher les meilleurs designers de Winnipeg pour la réalisation du site. Un grand nombre d’architectes paysagistes ont contribué à l’évolution de l’aménagement et des fonctions de cet endroit. Bien qu’aucun Winnipégois n’accorderait un « chèque en blanc » aux designers, La Fourche réunit les meilleures solutions et les meilleurs matériaux pour assurer la plus grande qualité possible. Avec autant de projets phares dans le cadre d’un même projet immobilier, La Fourche incarne la collaboration et l’harmonie des personnes concernées pour assurer l’unité du projet. Chaque projet est lié à son contexte et à celui de l’ensemble du site grâce à une utilisation soignée des matériaux, à leur fini, à une palette cohérente de végétaux, de pavés et de mobiliers, accentué par des touches individuelles propres à chaque projet.

En plus de la planification des projets à court terme et à l’échelle du site, le conseil d’administration du PLFPN, en collaboration avec des architectes paysagistes et des urbanistes-conseils, actualise régulièrement la vision afin d’assurer la cohérence des améliorations apportées à Portage Nord et à La Fourche. Ils préparent également un rapport annuel sur les progrès réalisés au cours de l’année. Un programme de consultation publique et une série de journées portes ouvertes offrent au public l’occasion d’exprimer leurs points de vue sur la vision du site, dont le point culminant est l’élaboration d’un concept et d’un plan financier décennal. Le PLFPN a achevé son dernier plan, « Building Connections : 2010-2020 », en 2009.

La Fourche et la ville de Winnipeg, avec le soutien financier de la province du Manitoba, ont également collaboré pour élaborer une vision de 20 ans concernant les rives de Winnipeg qui s’étendent au-delà de La Fourche. « Go to the Waterfront » est le résultat de l’initiative de planification, qui comprenait une série d’ateliers de quartier animés par le personnel du PLFPN ainsi que les architectes paysagistes et les urbanistes locaux pour élaborer la vision. En qualité de ville fluviale et de ville hivernale, ce document sur la vision de 20 ans identifie les emplacements stratégiques et les projets potentiels à proximité et le long des rives qui transformeront la ville.

Fonctionnement du site

La Fourche est une attraction quatre saisons. Elle doit donc fonctionner efficacement et de façon continue l’année durant. De nombreux événements sont saisonniers, tandis que d’autres comme les bâtiments du marché, le CMHR, le MTYP et le Musée des enfants sont ouverts pratiquement toute l’année. Les feux d’artifice du 31 décembre lancent le bal. L’hiver, les activités tournent autour de la promenade riveraine le long des rivières Rouge et Assiniboine et des activités connexes, dont le Warming Huts, le parc de luge et de planche à neige Arctic Glacier, le Festival du Voyageur et le Raw Almond, un restaurant temporaire récemment ajouté situé sur la rivière gelée.13 - Variety Heritage Adventure Park  LR.jpg

Le printemps est une période de changement paisible, les eaux de crue recouvrent la promenade riveraine pendant plusieurs semaines. C’est le temps du nettoyage pour le personnel qui se prépare pour la saison estivale, tandis que tout le monde profite du verger fleuri et des nombreuses espèces ornementales et indigènes en fleurs.

L’été est la saison la plus active, le climat étant idéal. Il y a un flux constant d’activités et de festivals à La Fourche – Festival des enfants, Fête du Canada, Festival de la Fierté gaie, Journée nationale des Autochtones, Interstellar Rodeo, Festival des bateaux-dragons, etc. Il y a des activités à revendre… les concerts sur la scène Festival, le planchodrome, le marché des fermiers, le bateau-taxi… les enfants envahissent le terrain de jeu et les mariages se déroulent au Oodena Celebration Circle et sur le vieux pont ferroviaire – tellement de mouvement!

Le rythme ralentit avec l’automne à mesure que les feuilles changent de couleur, mais la Fourche demeure active avec son marché des fermiers tout en se préparant à accueillir la neige. Le cycle de la nature poursuit son rythme et les rivières poursuivent leur cours à cet endroit historique.

Modification de La Fourche par rapport au plan d’aménagement d’origine

Jusqu’où voulez-vous reculer? Nous pouvons reculer aussi loin que 6000 ans, d’ailleurs le site, dans son essence, n’a pas changé sa configuration originale et demeure essentiellement un lieu de rencontre. Chaque nouvelle installation ajoutée par nécessité ou par une volonté privée ou politique avait comme objectif sous-jacent de rassembler les gens au cœur symbolique de la ville. On y dénote quelques bémols ici et là, mais la composition globale reste sensiblement la même.

Depuis la construction du Marché de La Fourche et du Johnston Terminal constitué de boutiques, de restaurants et de bureaux entourant la Place du marché et la patinoire, d’innombrables initiatives destinées au rassemblement social, aux célébrations culturelles, aux loisirs et au jeu ont été réalisées sur le site. La Fourche a évolué en incluant plusieurs nouvelles attractions :

  • Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP), le premier musée national du Canada à l’extérieur d’Ottawa, avec des architectes paysagistes locaux sur le jury du concours, lesquels étaient également responsables de l’évaluation de l’impact patrimonial, ainsi que de la conception du site.
  • La scène festival et le secteur des spectacles. Ces deux premiers éléments (le MCDP et la scène festival) sont les plus grands changements dans l’orientation de La Fourche, créant un attrait emblématique dans le musée et un espace de représentation en plein air pour de grands rassemblements publics, des concerts et des festivals au-delà des espaces de rassemblement plus intimes qui étaient déjà en place.
  • Le site historique national et l’amphithéâtre de Parcs Canada sur la rivière Rouge racontent l’histoire de ce point de confluence.
  • La promenade de la rivière Assiniboine relie le Marché de La Fourche à l’amphithéâtre de Parcs Canada à l’Est et aux édifices législatifs du Manitoba à l’Ouest.
  • Le port historique et la passerelle d’interprétation Wall Through Time racontent l’histoire de La Fourche du début à aujourd’hui.
  • La promenade Broadway et le pont piétonnier de l’esplanade Riel constituent un lien agréable vers Saint-Boniface qui est devenu un symbole pour Winnipeg.
  • Un pont ferroviaire historique transformé en passerelle, lieux privilégiés pour les mariages et la danse, ainsi qu’un monument patrimonial à la rivière Rouge et un lien vers le site autochtone de South Pointe.
  • Le Skate Plaza, une installation de classe mondiale qui a attiré des célébrités internationales de la planche à roulettes comme Tony Hawk et Bam Margera, et qui a remporté le Prix d’honneur national 2007 de l’AAPC.
  • Le terrain de jeu Variety Adventure Children, un gagnant sur le plan local.
  • Oodena Circle, un site d’observation astronomique qui rend hommage à la culture autochtone et à la présence des Premières Nations sur ce site et qui a remporté le Prix national du Mérite 2007 de l’AAPC pour sa harpe éolienne.
  • The Prairie Garden épouse le paysage naturel de la vallée de la rivière Rouge.
  • South Point, un site autochtone sacré qui sensibilise le public aux traités et à la façon dont tous les Canadiens sont touchés par les traités.
  • Le Manitoba Theatre for Young People et le Manitoba Children’s Museum, renforcent le rôle de La Fourche comme destination de choix pour tous les citoyens.
  • The Public Orchard, un projet pilote visant à offrir des fruits de saison gratuits aux visiteurs de La Fourche.
  • Un hôtel boutique, un restaurant et un spa pour les escapades de fin de semaine, les mariages et les soupers festifs ou simplement pour les sorties relaxantes.
  • Les studios de CityTV situés dans l’ancien bâtiment hydroélectrique.
  • Le marché hebdomadaire des agriculteurs situé dans le stationnement du Marché de La Fourche au printemps, à l’été et à l’automne.
  • Plus récemment, le réaménagement du Upper Fort Garry, du côté ouest de la rue Main, en un parc patrimonial provincial, une installation supervisée et entretenue par le PLFPN.

Depuis le début jusqu’à aujourd’hui, chaque nouvel ajout n’a fait que renforcer la structure de cette importante destination de Winnipeg afin de créer un véritable patrimoine urbanistique.

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5 1-866-781-9799