Lauréats du prix de reconnaissance 2022

Ottawa - le 25 mai 2022 - L'Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) a le plaisir d'annoncer que :

  • Robert Wright a reçu le Prix d'enseignement AAPC 2022,
  • Jean Trottier a reçu le Prix Schwabenbauer du président AAPC 2022 et
  • Don Vaughan a reçu le Prix AAPC 2022 pour l'ensemble des réalisations.

Les prix de reconnaissance de l'AAPC honorent le travail et l'engagement des Canadiens envers la profession d'architecture de paysage. Les prix seront reconnus lors du Congrès AAPC-APALA qui aura lieu le 9 juin.

Robert Wright, Prix d'enseignement

Robert Wright est titulaire d'un baccalauréat de l'Université d'Ottawa, en planification des espaces ouverts, avec une mineure en écologie, et d'une maîtrise de l'Université de Guelph. Le travail du professeur Wright est centré sur le design et extrêmement éclectique par nature. Sa notion du design ne privilégie pas les disciplines professionnelles traditionnelles que sont l'architecture, l'architecture du paysage ou le design urbain. Il inscrit son travail dans un cadre plus contemporain et transdisciplinaire.

En tant qu'éducateur et praticien du design, il croit fermement que "le design est une théorie construite", ce qui signifie que la traduction de la pensée et du concept en œuvres construites est primordiale et essentielle au discours du design. Ayant reçu une formation en écologie et en architecture du paysage, il considère le design comme une pratique qui, par essence, doit tenir compte du contexte. Il s'avoue "moderniste", avec des tendances minimalistes et situationnistes. L'art du design n'est pas simplement la fabrication d'objets, mais l'interaction entre la nature, la personne, la communauté, la ville et le lieu.

Rob est le directeur d'iz-design, un cabinet de design ouvert et exploratoire. Sa pratique vise à développer l'expérimentation créative en matière de design, non seulement en architecture et en architecture du paysage, mais aussi dans tous les arts. Il collabore avec toutes sortes de concepteurs, d'artistes et de praticiens professionnels dans tous les domaines de la conception et de la planification. Son objectif académique est de réunir l'expertise de l'université avec la communauté, l'industrie et le gouvernement. Il est membre de l'OALA et membre de l'AAPC. M. Wright a également été, par le passé, le doyen intérimaire de Daniels. Doyen de la faculté de foresterie, directeur du Centre de recherche sur le paysage, directeur du programme de paysage (8 ans), doyen associé de la recherche, doyen associé (4 ans) et directeur de l'Institut des médias du savoir (4 ans).

Jean Trottier, Prix du président Schwabenbauer

Jean Trottier est professeur agrégé au département d'architecture de paysage de l'Université du Manitoba, où il enseigne les séminaires et les studios de design urbain de premier et de deuxième cycles. Avant de se consacrer pleinement au milieu universitaire, il a exercé sa profession dans les secteurs public et privé au Québec, en Colombie-Britannique et en Alberta, se spécialisant dans la planification de centres de villégiature et le design communautaire.

Jean a présidé le comité de rédaction du magazine Landscapes | Paysages pendant près de dix ans et siège au Conseil d'accréditation en architecture de paysage du Canada depuis 2016. Il est également membre de longue date du Conseil canadien de l'urbanisme, dont il préside actuellement le conseil d'administration.  

Le rayonnement communautaire fait partie intégrante de la carrière de Jean. Il a rempli deux mandats en tant que président du comité consultatif sur le design urbain de Winnipeg et a animé des ateliers régionaux et nationaux pour faire progresser la pratique du design urbain au Canada. Dans le cadre de ses activités d'enseignement, il a dirigé de nombreuses initiatives de conception/construction avec des organismes sans but lucratif et de petites collectivités, ce qui lui a valu le Presidential Outreach Award de l'Université du Manitoba.

Collaborateur fréquent des médias, Jean plaide en faveur d'un rôle élargi de l'architecture du paysage en matière de design urbain, tout en remettant en question les œillères idéologiques de la profession. Il aime les joutes intellectuelles et, comme l'ont fait remarquer ses étudiants, il aime " tout remettre en question ". Ce n'est pas près de changer.

Don Vaughan, Prix d'excellence pour l'ensemble de ses réalisations

Don a obtenu un baccalauréat en architecture du paysage de l'Université de l'Oregon en 1965 et a déménagé peu après à Vancouver pour y travailler. 

Il a fondé Don Vaughan & Associates en 1971, une entreprise qui a connu une croissance rapide et qui s'est occupée de la plupart des projets d'architecture de paysage de la ville de Vancouver, y compris la célèbre île Granville.  En outre, il a conçu un grand nombre des nouvelles fontaines et places du centre-ville, et a terminé la conception de la station du Skytrain à Discovery Square, qui a été récompensée par un ASLA Merit Award. 

En 1981, le nom de l'entreprise est devenu Vaughan Durante Perry Ltd pour refléter le rôle accru des partenaires. Pendant cette période, Don a remporté le premier prix de restauration historique de l'ASLA en 1983 pour Shannon Mews. Parmi les autres travaux réalisés dans la province de la Colombie-Britannique, citons la conception de la nouvelle ville de Tumbler Ridge, suivie de la conception du centre-ville de Whistler, célèbre dans le monde entier.  

C'est également à cette époque que Don Vaughan a réalisé le célèbre jardin Sun Yet Sen, qui lui a valu un prix de mérite de l'ASLA.

En 1984, il a formé et dirigé The Landscape 86 Collaborative, une équipe de 35 architectes paysagistes de la Colombie-Britannique, afin de concevoir le travail sur le site de l'Expo 86. 

Peu de temps après, Don a obtenu un diplôme en beaux-arts du Emily Carr College of Art & Design, dans l'intention d'élargir son éventail d'outils pour mieux exprimer l'art dans le paysage. 

De 1988 à 2010, Don Vaughan a fondé et dirigé Vaughan Landscape Planning and Design.

En 2007, l'Université de Victoria lui a décerné un doctorat honorifique pour sa contribution exceptionnelle à la planification et au design.

Parmi les projets qu'il a réalisés au cours de cette période, citons le plan directeur de Concord Pacific, de renommée mondiale, le parc David Lam, la restauration des jardins Nitobe, qui a remporté un prix AAPC, et le jardin japonais du Musée des civilisations de Québec, ces deux derniers projets ayant été réalisés en collaboration avec Shunmyo Masuno.

Don est fellow de l'AAPC, fellow de l'ASLA et membre de l'Académie royale des arts.  Don détient également plusieurs records canadiens d'haltérophilie.

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5