Appel d’articles - Rivages

Automne 2021

Dates de soumission :

12 avril (demandes/résumés)
15 mai 2021 (projets définitifs)
Rédactrice invitée : Joanne Moran, OALA, AAAPC

Description

Les sites riverains et côtiers, y compris les fronts de mer, les lacs d’eau douce, les rivières, les étangs, les ruisseaux et les zones humides, font partie intégrante des paysages que nous offrons aux communautés du Canada. La relation entre l’eau et la terre à sa périphérie est interdépendante et complexe. Au Canada, on compte trois côtes, plus de deux millions de lacs et 85 rivières alimentées par des ruisseaux et des zones humides.

Les eaux adjacentes abritent un environnement unique et affectent la flore et la faune du littoral et des berges par les influences saisonnières des inondations, la modification de la température, la saturation des sols et une multitude de micro-interactions qui influent sur la façon dont ces terres doivent être prises en compte dans la conception ainsi que dans les études environnementales et techniques. De plus, il faut tenir compte de l’influence du changement climatique sur les niveaux d’eau. Ajoutez à cela les utilisations variables associées aux terrains riverains et les possibilités sont aussi uniques que l’imagination du concepteur.

Les paysages riverains et côtiers sont en effet un défi de tous les instants, mais aussi un plaisir et un privilège pour ceux qui ont la chance de travailler sur ces situations intrigantes.

Nous voulons, dans ce numéro, explorer les réflexions et les expériences des architectes paysagistes qui incluent les rivages dans leur travail, tant du point de vue de la politique que de la conception. Nous voulons donner aux lecteurs un aperçu de ces considérations sensibles, par exemple :

  1. Avez-vous conçu pour un front de mer, une rive ou un paysage d’eau douce ces dernières années ?
  2. Admirez-vous un aménagement de front de mer intégré avec sensibilité ?
  3. Comment la contiguïté a-t-elle affecté vos considérations en matière de conception ou votre expérience ?

Nous vous invitons à soumettre vos idées ! Vous trouverez nos coordonnées à la page suivante. Envoyez-nous vos idées, vos réflexions ou vos résumés et nous vous contacterons pour discuter de la manière dont nous pouvons intégrer votre matériel dans un numéro qui promet d’être passionnant et de susciter la réflexion.

Veuillez envoyer vos idées, résumés ou projets d’articles à

Rédactrice invitée (contenu) : Joanne Moran
joanne.moran@ottawa.ca

Rédactrice en chef : Laurie Blake
lp@csla-aapc.ca

Directives générales pour les collaborateurs

  • La date limite pour les propositions d’articles, les résumés ou les ébauches est fixée au 12 avril 2021 (ou avant).
  • La date limite de soumission est le 15 mai 2021.
  • Longueur des articles :
    • Petites histoires de collaboration : 300 à 500 mots
    • Articles de fond de 1400 à 1600 mots
    • Section préliminaire (articles courts et de contenu général) : 300 à 500 mots.
    • Les suggestions de critiques de livres sont également les bienvenues (600-800 mots). N’oubliez pas, comme pour certains projets de conception, moins peut être plus....
  • Références et notes : la revue L/P n’a pas de comité de lecture. Nous nous efforçons donc de réduire au minimum les notes (en bas de page ou en fin de texte) de même que les bibliographies.
  • Illustrations : Veuillez fournir environ 12 illustrations pour un article de fond et une ou deux pour des articles courts. Toutes les images doivent être en haute résolution (300 dpi) et inclure les légendes et les crédits photographiques. D’autres directives sur les photos seront fournies séparément, sur demande.

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre Guide du rédacteur.

Votre biographie, + celles des collaborateurs

Veuillez fournir une notice biographique (environ 50 mots), une photographie, votre adresse électronique préférée et une adresse postale (nous ne pouvons pas envoyer d’exemplaires gratuits sans avoir une adresse postale !) Nos auteurs sont la voix de LP, et nos lecteurs aiment savoir d’où ils viennent. Dans votre brève biographie, prenez bien soin d’inclure une mention de votre lieu de travail ou de votre domicile — mais veuillez garder le tout succinct. Nous vous invitons plutôt à utiliser l’espace pour nous parler de vous et de votre lien avec l’histoire que vous racontez dans la revue ou avec le thème du numéro.

Voici un exemple de biographie rédigée pour le numéro « Désordre » : 

CAROLINE LAVOIE enseigne la théorie et la représentation du design paysager à l’Université d’État de l’Utah, où elle habite le même bureau (désordonné !) depuis 20 ans. « Le paysage de mon bureau est recouvert de strates de papier quasi géologiques, entouré de montagnes de livres, de projets d’étudiants, de peintures, de dessins, de maquettes, de mobiles, même de chapeaux, puis de la vue fabuleuse des vraies montagnes devant ma fenêtre. » caroline.lavoie@usu.edu

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5