Prix du président

De 2008 à 2019, le Prix du président de l’AAPC a été l’honneur que le président de l'Association des architectes paysagistes du Canada a pu décerner à un membre de l’AAPC pour sa contribution exceptionnelle à la profession. En 2020, ce prix a été combiné au prix Schwabenbauer.


2020 - Eha Naylor

Eha a remporté de nombreux prix en reconnaissance de son expertise en conception environnementale et en conception de sites pour les secteurs public et privé. En 2015, elle a été sélectionnée pour le prix Pinnacle de l’OALA pour l’excellence professionnelle de toute une vie. Elle est connue pour trouver des solutions à des tâches de planification et de conception complexes et multidisciplinaires. Ses compétences comprennent l’intégration de mesures de conception durable et l’adaptation aux changements climatiques en tant que composantes de grands projets d’infrastructure. Elle a pratiqué la conception durable et possède une expertise en évaluation de la vulnérabilité aux changements climatiques, y compris des travaux pour la Direction générale de la Cité parlementaire sur les terres fédérales à Ottawa et des plans d’action sur les changements climatiques dans plusieurs municipalités.

Ses compétences comprennent l’engagement du public et la facilitation pour trouver un consensus sur des questions environnementales complexes. Elle a enseigné et donné des conférences sur la planification environnementale et la conception de collectivités durables dans plusieurs universités. Elle est membre à part entière de plusieurs associations professionnelles, dont l’Institut canadien des urbanistes, l’Ontario Professional Planners, l’American Society of Landscape Architects, Lambda Alpha et l’Urban Land Institute.


2019 - James Thomas

Titulaire d’un baccalauréat en planification (Waterloo, 1977) et d’une maîtrise en architecture de paysage Jim est devenu membre de l’Institut canadien des urbanistes en 1985, ainsi que de la MALA et de l’AAPC en 1990. Il a été intronisé à l’Ordre des associés de l’AAPC en 2013.

Jim (ancien directeur) est maintenant conseiller principal chez HTFC Planning & Design de Winnipeg. Il dirige des projets d’urbanisme régionaux, communautaires et environnementaux depuis plus de 35 ans. Au cours de cette période, il a étroitement collaboré avec une clientèle autochtone, ce qui lui a valu leur respect et leur confiance, afin de régler les revendications territoriales, et de planifier des communautés durables.

Jim aide l’AAPC à répondre aux appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation par l’intermédiaire du comité consultatif sur la réconciliation de l’AAPC et de l’ancien groupe d’études sur les questions autochtones. À titre de membre du comité sur l’adaptation climatique de l’AAPC, Jim élabore des outils permettant aux architectes paysagistes de s’adapter aux effets du changement climatique.
Jim soutient les étudiants et les diplômés en architecture de paysage à titre de conseiller, de mentor et d’enseignant. Il s’est consacré pendant de nombreuses années à l’enseignement de la planification et l’analyse de sites dans le cadre du programme d’architecture de paysage de l’Université du Manitoba. Il a créé une bourse de recherche en planification du paysage qui est octroyée annuellement à un étudiant du programme de maîtrise en architecture de paysage de l’Université du Manitoba.


2018 - Chris Grosset 

Chris Grosset.jpgCHRIS GROSSET est un partenaire de NVision InSight Group, un cabinet d’experts-conseils autochtone situé à Iqaluit et à Ottawa qui fournit des services visant à habiliter les collectivités et les organismes inuits, métis et des Premières Nations. M. Grosset a travaillé dans le Nord du Canada pendant une vingtaine d’années. Ses projets portent sur l’intégration respectueuse de l’architecture de paysage aux principes autochtones locaux dans le cadre du développement communautaire, de l’utilisation des terres, des zones protégées et des lieux sacrés. Il est également formateur à temps partiel en planification communautaire pour le Nunavut Sivuniksavut à Ottawa, un programme postsecondaire qui offre aux jeunes inuits un apprentissage scolaire dans leur contexte culturel. M. Grosset est membre de l’Ordre des associés de l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC), président du Nunavut Association of Landscape Architects et membre de l’Association canadienne d’experts-conseils en patrimoine. Il a siégé au conseil d’administration de l’AAPC pendant sept ans, il a présidé le Congrès 2011 de l’AAPC à Iqaluit au Nunavut et il est actuellement membre du jury de sélection de l’Ordre des associés. Depuis 2016, il préside le Groupe d’étude sur les questions autochtones de l’AAPC, qui a pour mandat « d’aider l’AAPC à faire connaître les réalités et à améliorer les capacités des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada ». Selon M. Grosset, l’architecture de paysage et tous les architectes paysagistes peuvent contribuer à la réconciliation avec les peuples autochtones. 


2017 - Virginia Burt

171019 AAPC-AAPQ Gala-1003.jpgVirginia Burt, directrice de Virginia Burt Designs Inc., est spécialisée dans les paysages et les jardins thérapeutiques, les labyrinthes et les espaces sacrés pour une clientèle résidentielle et des secteurs de l’éducation et de la santé. Elle est reconnue à l’échelle internationale pour ses plans directeurs, ses jardins privés et ses projets de santé publique. Elle a reçu de nombreux prix nationaux, notamment de l’American Society of Landscape Architects (ASLA) et de l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC). Virginia est l’une des sept femmes membres de l’Ordre des associés de l’ASLA et de l’Ordre des associés de l’AAPC pour sa contribution exceptionnelle à la société et à la profession d’architecte paysagiste.

L’importance de l’environnement thérapeutique était relativement inconnue en 1996 lorsqu’elle a fondé son cabinet, Virginia Burt Designs. Elle a adopté une approche holistique qui tient compte de nos aspects physique, mental, émotionnel et spirituel tout en intégrant au design la signification des paysages, l’esprit du lieu et les suggestions des intervenants.

Dans le cadre de cette approche passionnée, Virginia adapte ses méthodes de travail aux organismes et aux clients du secteur public afin de répondre aux divers besoins de la population qu’ils desservent. Virginia offre un service artisanal axé sur l’art de l’architecture de paysage en portant une attention aux détails, à la nature des éléments constitutifs et aux végétaux utilisés.


2016 - Colleen Mercer Clarke 

Colleen est une scientifique interdisciplinaire spécialisée dans l’adaptation des collectivités au changement climatique. Fort de ses 40 ans d’expérience dans les secteurs de la consultation et de la recherche au Canada et à l’international, Colleen a orienté sa carrière dans le développement durable des ressources et des collectivités par l’intendance et les approches écosystémiques de la conservation des ressources naturelles et culturelles. Formée comme écologiste aquatique/marin et architecte paysagiste, son portefeuille de projets comprend des initiatives internationales et nationales de gestion côtière, d’audit et d’évaluation d’impact environnemental, ainsi que des initiatives de planification régionale et municipale de bassins versants, de conception détaillée du site et de gestion environnementale. Colleen travaille maintenant comme membre d’alliances nationales et internationales de recherche universités-communautés et d’autres équipes interdisciplinaires axées sur l’adaptation au changement climatique des collectivités du Canada et des Caraïbes, et sur le transfert efficace des connaissances scientifiques à la prise de décision. En 2012, elle a été nommée au Comité consultatif national pour l’évaluation des risques côtiers de la Direction des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada. Elle fut également l’une des principales auteures du rapport scientifique (2016) Le littoral maritime du Canada face à l’évolution du climat. Colleen est une associée de l’Association des architectes paysagistes du Canada, une présidente sortante et membre du conseil d’administration de l’AAPC et une présidente sortante de l’Atlantic Provinces Association of Landscape Architects. Elle a récemment été acceptée comme membre de la Commission de la gestion des écosystèmes de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Actuellement, Colleen préside le Comité sur l’adaptation climatique de l’AAPC et le Groupe d’étude sur le changement climatique de la Fédération internationale des architectes paysagistes (FIAP). 

Robert Norman et Colleen Mercer Clarke (Photo: J. Landry)


2015 - Alexander Topps

Alexander Topps est membre associé de l’AAPC et membre émérite de l’OALA. Titulaire d’un diplôme en finance de l’Université de Toronto (1970), il a entamé une brève carrière dans le monde des affaires puis s’est inscrit au programme d’architecture de paysage. Après avoir obtenu un BAP en 1974 et un Certificat de mérite de l’AAPC, il s’est joint à la nouvelle pratique de Frank Mills and Associates en tant que troisième employé à temps plein du cabinet. Le cabinet a rapidement pris de l’expansion et en 1976 Alexander est devenu un partenaire fondateur du cabinet connu aujourd’hui sous le nom de Groupe MBTW – un cabinet multidisciplinaire d’architecture de paysage et de design urbains primé situé à Toronto. En début de carrière, son travail a principalement porté sur la planification de l’environnement, mais a rapidement évolué pour s’orienter sur la conception, établissant un porte-folio primé d’ouvrages construits dans les domaines des espaces publics ouverts, de la planification communautaire et du design urbain. À la fin des années 1970, Alexander a été l’un des premiers architectes paysagistes à établir une pratique en tant que témoin expert. Ses témoignages dans un large éventail d’enjeux, notamment l’aménagement urbain, la planification des loisirs, la planification environnementale, la pertinence des plans de chantier et les contentieux en construction ont contribué à la crédibilité de la profession devant les divers tribunaux réglementaires et civils. Tout au long de sa carrière, Alexander a été un bénévole actif, siégeant au Bureau d’examen de l’OALA au début des années 1990 et plus tard comme membre des comités budgétaire et disciplinaire. En 2002, il a représenté l’Association en tant que membre d’une délégation multisectorielle qui a apporté d’importantes modifications à la Loi sur la limitation de responsabilité de la province. En 2007-2008, il a siégé au Conseil de la Faculté de la Daniels School of Design. Comme bénévole au comité de la Loi sur la pratique de l’OALA, il a lancé la première analyse d’impact économique de la profession d’architecte paysagiste en Ontario. Depuis sa retraite en 2009, Alexander a consacré une grande partie de ses activités bénévoles au Conseil d’agrément en architecture de paysage, agissant à titre de président de 2013 à 2016, période durant laquelle il a dirigé une initiative importante pour revitaliser le Conseil et harmoniser les normes d’agrément de l’AAPC et de l’ASLA.

Photo :Robert Norman, Alex Topps et Carol Craig (Photo: J. Landry)


2014 - Gordon Smith 

Gordon Smith a eu le plaisir de travailler dans des cabinets privés et publics pendant plus de 28 ans au Manitoba, en Ontario, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve et au Botswana, en Afrique.

Gordon perçoit le design et la planification comme un processus de travail au sein d’une communauté d’intérêts pour arriver à des solutions significatives, pratiques et élégantes. Dans sa pratique, il applique ladite théorie dans son travail quotidien à des échelles croissantes. Il a amorcé sa carrière avec la construction de jardins résidentiels et il travaille aujourd’hui sur des politiques à l’échelle provinciale à titre de directeur de la Planification pour la Nouvelle-Écosse. Parmi ses projets d’urbanisme et de design primés, citons : Town of Riverview Urban Design and Built Form Guidelines, Dartmouth Common Master Plan, Sydney Port to Port Strategic Plan, Grand Parade/Province House (Hôtel de Ville d’Halifax et Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse), Joint Public Lands Plan, Blueprint for a Bicycle Friendly Halifax Regional Municipality et le plan intégré d’utilisation des terres du district central au Botswana, en Afrique.

Gordon est particulièrement fier du travail accompli avec la directrice générale de l’AAPC, les conseils d’administration de l’AAPC et de l’APALA, et des bénévoles pour éclairer les citoyens sur la contribution des architectes paysagistes à la société. Les points forts de son initiative ont été de permettre à l’AAPC de décerner la première médaille du Gouverneur général en architecture de paysage en 2016 et d’avoir participé à la création d’un programme de baccalauréat en technologie de l’architecture paysagère et au développement continu d’un programme de maîtrise à l’Université Dalhousie.

Gordon Smith et Peter Briggs  (Photo: J. Landry)


2013 - Linda A. Irvine

Linda a reçu avec distinction un baccalauréat en Architecture Paysagiste de l’université de  Guelph en 1978 et une maîtrise en Architecture Paysagiste de l’université de Harvard en  1982. Elle a été acceptée comme membre de l’OALA et de l’AAPC en 1985.  

Elle a été active pendant une vingtaine d’années avec l’Association des Architectes Paysagiste  de l’Ontario (OALA) dans les capacités d’Éducatrice Nommée, Ministre, Vice-présidente  et Présidente. Durant son service avec l’OALA, Linda était instrumentale en effectuant des  changements décisifs pour les conditions d’entrées des membres de l’OALA, ainsi que son  succès avec le défit au sujet des règlements intérieurs de l’OALA devant le Court Suprême  d’Ontario. Linda a aussi siège sur le Conseil Administratif comme Présidente-élu, Présidente  et Présidente-passée et elle a contribué en plusieurs façons comme superviseur du développement de l’accord proposé pour Full Member Reciprocity qui facilitera le changement  d’emploi entre les associations composantes de l’CSLA réglés et non réglés.  

Depuis les derniers 14 ans, Mme Irvine a retenue le post de Gérante des Parcs et Développent des Espaces Ouvertes pour la ville de Markham où elle est en charge de supervision,  gérante et coordinatrice pour tous les nouveaux développements de parcs, ainsi que gérante  de certains projets urbain conceptuel pour la municipalité. Avant d’aller travaille pour la Ville  de Markham, Linda était membre de la faculté en Architecture Paysagiste à l’Université de  Toronto, l’Université d’Illinois à Urbana-Champaign, l’Institue Polythecnic de Virginie et  l’Université de State ainsi que l’université de Guelph avec une spécialisation d’enseignante  des cours de studios dessinée et communication graphique pour les étudiants de maîtrise et  de baccalauréat. 

Linda a été élu au Fellowship dans les catégories de Travail Administratif Professionnel dans  les Agences Publiques; Institutrice Professionnel d’Université; et Service Direct pour la  Société. On est très fier de reconnaître les contributions exceptionnelles de Linda Irvine au  monde d’architecture paysagiste pendant les derniers 25 années et nous l’accueillons dans le Collège of Fellows.

Linda Irvine et Claude Potvin  (Photo: J. Landry)


2012 - Arnis Budrevics

M. Arnis Budrevics a obtenu son diplôme du programme BLA de l’Université de Toronto en 1979. Au cours de ses vingt années d’adhésion à l’AAPC il a été actif à la fois à l’AALA et à l’OALA. 

Arnis a lancé la création du Programme national des prix de l’AAPC. Ce programme a fait la promotion de notre profession en mettant en valeur le travail des architectes paysagistes canadiens et en attirant l’attention nationale sur de jeunes professionnels talentueux. 

Arnis est un champion de la responsabilité financière. Il a sensibilisé la population aux questions budgétaires cruciales et à l’importance du vote par procuration aux niveaux national et provincial de notre profession. Il a joué un rôle clé dans la formation du Comité du budget de l’OALA, qui a joué un rôle essentiel dans l’amélioration de la gestion financière de l’OALA. Il a été élu au Conseil de l’OALA pour deux mandats consécutifs, a été trésorier et continue de siéger au comité du budget. 

Arnis est également membre du groupe de travail de l’OALA qui examine les exigences d’entrée de gamme pour les nouveaux membres. Son sens des affaires et son désir d’encourager des personnes qualifiées à exercer la profession ont grandement profité au comité. 

Depuis 1989, Arnis est propriétaire, gestionnaire et architecte paysagiste principal d’Alexander Budrevics & Associates Ltd., une entreprise respectée dans l’industrie du développement paysager depuis deux générations. C’est un plaisir, en effet, d’inviter Arnis Budrevics à se joindre au Collège des Fellows de l’AAPC.

Claude Potvin, Arnis Budrevics et Liane McKenna (Photo: J. Landry)


2011 - Sara Jane Greutzner, Peter Klynstra 

Sara Jane Greutzner

Mme Sara-Jane Gruetzner a obtenu son diplôme de l’Université de Guelph en 1976. Elle a été acceptée comme membre de l’AALA et de l’AAPC en 1994 et est devenue présidente de l’AALA pour 1997/98. Sara a représenté l’AALA au Conseil des gouverneurs de l’AAPC de 1999-2001, où elle a également présidé le Comité de gouvernance de l’AAPC. Elle a été présidente de l’AAPC de 2006 à 2007, lorsque l’AAPC s’est rendue à Cuba!

Sara a occupé de nombreux postes bénévoles, notamment la Calgary Chamber of Voluntary Organizations, le Calgary Winterfest, Dreams Take Flight d’Air Canada et la Old Forts Trail Association. En 1995, elle a reçu le prix Women of Distinction du YWCA de Calgary.

Sara a commencé sa carrière en 1976 avec Parcs Canada, région de l’Atlantique, à Halifax, où elle a travaillé à divers projets de parcs historiques nationaux. Après son transfert à Rocky Harbour, à Terre-Neuve, elle a travaillé comme membre de l’équipe de planification du parc national du Gros-Morne. Cette expérience a défini le reste de sa carrière et lui a enseigné l’importance de la planification avec les gens, les connaissances locales, la gestion des ressources locales et le pouvoir du paysage et de l’endroit.

L’expérience de Sara en Alberta comprend la planification et la mise en œuvre de projets de parcs urbains de la vallée de la rivière dans sept villes de l’Alberta, ainsi que la gestion du plan directeur du parc urbain de Calgary, qui a remporté un prix de l’AAPC. Après un mandat de trois ans au bureau exécutif de Calgary, Sara est devenue directrice générale de Fort Calgary en 2000. Ce poste combine sa passion et son expérience avec la célébration des paysages culturels du Canada. Sara a pris sa retraite du fort Calgary en 2016.

Peter Klynstra 

Klynstra a été professeur de design pendant plus de 20 ans en planification environnementale au Nova Scotia College of Art and Design, puis à l’Université Dalhousie, où il a encadré de nombreux étudiants. Au cours de ses plus de 40 années de pratique en tant qu’architecte paysagiste, Peter Klynstra a participé à de grands projets liés à l’aménagement du secteur riverain, à l’aménagement du territoire institutionnel et à la recherche sur le développement. En plus de ses talents en conception novatrice, Klynstra était très recherché pour son expertise en consultation communautaire et était un ardent défenseur de la voix de la collectivité dans la planification de projets. Il a été membre du Comité consultatif sur la conception de la Commission de la capitale nationale de 1994 à 1996 et membre de l’Association des architectes paysagistes du Canada. Mais peut-être est-il surtout connu pour son énergie et son enthousiasme à aider sur des projets grands ou petits avec son flux illimité d’idées et d’encouragement. En 2011, l’Association des architectes paysagistes du Canada a décerné son Prix du président à Klynstra en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la profession.


2010 - Jerry W. Belan, Margery Winkler 


2009 - Gérald Lajeunesse, Ronald Middleton

Gérald Lajeunesse

Gerald Lajeunesse est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en biochimie de l’Université Carleton, obtenu en 1970, et d’un baccalauréat en physique de l’Université de Montréal, obtenu en 1970. Il prépare actuellement un MBA à l’Université d’Ottawa. Entièrement bilingue, Gerry est membre de l’AAPQ et de l’AALA depuis 1989 et membre de l’OALA depuis 1985. Il a joué un rôle important au sein des associations professionnelles. AAPQ et OALA, tout au long de sa carrière, ont souvent occupé un poste de direction, présidé des comités ou dirigé un groupe de travail. Plus récemment, il a présidé le comité de planification qui a organisé le Congrès 2000 de l’AAPC à Ottawa.

Gerry est membre du personnel de la Commission de la capitale nationale depuis 1977 et architecte paysagiste en chef depuis 1989. Il a également occupé le poste de gestionnaire et de directeur de projet du projet du boulevard de la Confédération depuis 1988. Sous sa direction, un grand nombre de superbes projets d’architecture de paysage et de design urbain ont été conçus et réalisés. La capacité de Gerry à dégager un consensus et à orienter les contributions collectives de nombreux organismes et équipes de consultation interdisciplinaires lui a valu beaucoup de respect de la part d’un nombre presque infini d’intervenants impliqués dans ces projets très visibles et sensibles. Au cours des dernières années, Gerry a dû faire face aux nouvelles tâches de gestion du processus de « rationalisation » typique de tous les ministères. Il a relevé tous ces défis de façon exemplaire, alliant rigueur professionnelle, diplomatie personnelle et sagesse.

Ronald Middleton

Titulaire d’un baccalauréat en architecture de paysage de l’Université de Toronto et d’une maîtrise en science (phytologie) de l’Université de l’Alberta, Ron a occupé la présidence de l’Alberta Association of Landscape Architects et de l’Association des architectes paysagistes du Canada. Il a également présidé le Conseil d’agrément de l’AAPC pendant dix ans. Il préside le comité de discipline de l’Alberta Association of Landscape Architects et siège au comité d’inscription de l’AALA. Il a siégé au conseil d’administration de la Fondation des architectes paysagistes du Canada et au comité de rédaction du magazine Landscapes/Paysages. Il a également œuvré au sein de l’Association canadienne de réhabilitation des sites dégradés, de l’Association canadienne des ressources hydriques et de l’Association internationale pour la participation publique.

Il a travaillé pour plusieurs ministères du gouvernement de l’Alberta à la direction d’équipes multidisciplinaires responsable d’études d’impact environnemental, de consultations publiques et des mesures d’atténuation pour de grands projets de gestion et de transport de l’eau. Directeur des services de gestion de l’environnement chez Alberta Transportation, il a pris sa retraite en 2010 pour fonder Mei • Environmental Consulting. Il maintient son rôle de leader et d’expert-conseil dans le cadre de projets de grande envergure.

Chargé de cours en planification et aménagement des paysages à l’Université de l’Alberta pendant dix ans, Ron a également enseigné pour le Jardin botanique Devonian de l’Université de l’Alberta. Professeur invité à l’Université Xihua de Chengdu, en Chine, il a agi comme conseiller pour la création d’un nouveau programme d’architecture de paysage. Il a siégé au Conseil consultatif du programme de techniques d’aménagement paysager du Northern Alberta Institute of Technology et dirigé les équipes d’agrément de ce programme.

Il a publié des articles dans plusieurs journaux et revues, notamment le Journal de l’Association canadienne des ressources hydrique et le Journal de l’Association internationale de réhabilitation des sites dégradés, River Research and Applications, et Landscapes/Paysages. Il a fait de multiples exposés dans le cadre de conférences et d’ateliers.

Il a reçu le Prix d’excellence du premier ministre à trois reprises. Autres prix reçus : Prix d’excellence du président de l’Association des architectes paysagistes du Canada, Prix Wild Rose de l’Alberta Association of Landscape Architects et Prix Schwabenbauer de l’Association des architectes paysagistes du Canada.


2008 - Cathy Sears, Liane McKenna, Wendy Graham, Judy Lord 

Cathy Sears

Cathy Sears a obtenu un baccalauréat en sciences de l’Université de l’Alberta en 1979 et un baccalauréat en droit de l’Université de la Colombie-Britannique en 1985. Elle est devenue membre de l’AALA et de l’AALA en 1991. À partir de son service à titre de directrice de l’AALA en 1993, Cathy a contribué activement et de façon créative à sa profession. 

En tant que présidente de l’AALA (2001-2002), Cathy a coordonné le Congrès mondial 2003 de la Fédération internationale des architectes du paysage (IFLA). Ses efforts extraordinaires ont fait de cette conférence l’une des plus réussies de l’histoire de l’AAPC. À titre de directrice de l’AAPC (2003-2008), Cathy a dirigé la première table ronde des présidents de l’AAPC, dirigé la modernisation des règlements administratifs de l’organisation et créé un manuel du Conseil qui continue d’orienter l’organisation nationale. À titre de présidente de l’AAPC (2008-2009), Cathy a dirigé d’importantes initiatives pendant une période difficile de transition, y compris le recrutement d’un nouveau directeur général. Sous la direction progressiste de Cathy, le partenariat pour les Prix nationaux du design urbain a été officiellement scellé, la relève du Conseil d’agrément a été complétée et des initiatives vitales, y compris le SCE LA, la réciprocité et les améliorations au programme des membres, ont gagné du terrain. Son mandat a culminé avec la célébration du 75e anniversaire de l’AAPC. 

Cathy est actuellement l’aire de pratique en architecture de paysage de Stantec et supervise les bureaux en Amérique du Nord. Elle est très respectée pour promouvoir la collaboration, la croissance professionnelle et le développement de la pratique. Cathy a dirigé plusieurs équipes de conception primées qui ont obtenu deux prix nationaux de l’AAPC et un certificat de mérite du Prix national de design urbain. 

Liane McKenna

Titulaire d’un baccalauréat en architecture de paysage de l’Université de Guelph (1973) et d’une maîtrise en gestion des services de loisir de l’Université de Victoria (1998), Liane McKenna est membre de l’OALA, de l’AALA et, plus récemment, de la BCSLA (2003). Elle a représenté la BCSLA au conseil d’administration de l’AAPC de 2004 à 2008. Elle a été coprésidente de la conférence AAPC/CELA de 2006 à Vancouver, en C.-B. Elle est actuellement membre du Conseil d’agrément. En 2006, elle a piloté un projet pour l’AAPC et la Fondation de l’architecture de paysage du Canada intitulé « Strategy for Growth of the Landscape Architecture Profession ». En 2010, elle a été élue présidente de l’AAPC et elle assumera ses fonctions de présidente lors de notre congrès à Iqaluit.

Au cours de ses 30 ans de carrière, sa pratique s’est orientée vers les parcs et les loisirs municipaux. Au cours des 16 dernières années, elle a été directrice des parcs et des loisirs au Conseil des parcs de Vancouver, après avoir occupé des fonctions similaires pour les villes de Calgary (Alberta) et de Scarborough (Ontario). Parmi ses autres intérêts, citons les enjeux environnementaux sur les terres publiques, l’élargissement de la programmation des parcs et le développement des installations des Jeux olympiques d’hiver de 2010. Maintenant à la retraite, elle offre des services d’expert-conseil.

Nous reconnaissons la contribution exceptionnelle de Liane McKenna à la profession, à la pratique et à l’AAPC et lui souhaitons la bienvenue au sein de l’Ordre des associés.

Wendy Graham

Wendy Graham a été initiée à la profession d’architecture de paysage à un jeune âge par son père praticien, Donald W. Graham. Après plusieurs années d’études postsecondaires à l’Université de Guelph, elle s’installe à Montréal et obtient son diplôme (en français) de l’École d’architecture de paysage de l’Université de Montréal en 1980. 

Depuis, Wendy a été un membre actif de l’AAPQ, siégeant brièvement au comité d’admission et travaillant constamment dans le domaine de la communication (Archi Pays, l’Annuel de Paysage + Landscapes| Paysages). Redonner à la collectivité a été un principe directeur dans sa pratique professionnelle et personnelle. À titre de membre active du comité du patrimoine de la ville de Mont-Royal, elle a cofondé et dirigé une série de visites guidées visant à faire apprécier au public le caractère paysager unique de la ville (plan municipal de Frederick Gage Todd). et a participé à un effort réussi pour faire reconnaître la FMC comme un site patrimonial national. Elle a reçu le prix du président de l’AAPC (2008) en reconnaissance de son travail dans le magazine LP où elle est actuellement consultante bénévole en conception, membre du comité de rédaction et rédactrice invitée occasionnelle. 

À titre d’architecte paysagiste de la ville de Montréal depuis 1982, Wendy a collaboré à des projets complexes et diversifiés, notamment : un plan directeur pour les jardins botaniques de Montréal, l’avenue McGill College, le plan de revitalisation du quartier chinois, le Jardin chinois de Montréal, et de nombreux projets de planification et de conception pour le parc du Mont-Royal et les environs (avec le colonel Daniel Chartier). Elle a également été coordonnatrice de projet pour le Jardin de Montréal à Shanghai (+Claude Cormier) et la patinoire artificielle du Lac Beaver, parc du Mont-Royal (+Groupe Cardinal Hardy). Plusieurs de ses œuvres ont reçu une reconnaissance nationale et régionale au fil des ans. 

 

 

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5