Frederick Gage Todd désigné personne d’importance historique nationale

La Commission des lieux et monuments historiques du Canada et Parcs Canada nomme Frederick Gage Todd à titre de personne historique nationale

Lire le communiqué de presse (21 octobre 2020)

À propos de Frederick Gage Todd

Frederick Gage Todd (11 mars 1876 - 15 février 1948) est un architecte paysagiste montréalais qui est en grande partie considéré comme le premier architecte paysagiste du Canada. Son travail a eu un impact important sur le paysage canadien et sur la profession d’architecte paysagiste au Canada. Son influence a marqué le paysage canadien d’un océan à l’autre. Bon nombre de ses projets peuvent encore être vus partout au pays aujourd’hui, de Vancouver à St. John’s, démontrant comment les dessins de Todd étaient visionnaires pour leur époque :

Frederick Gage Todd (1876-1948) a marqué l’urbanisme montréalais en concevant une véritable cité modèle : Ville Mont-Royal. Cette ville idéale s’inspire des principes de la « Garden City » d’Ebenezer Howard en Angleterre. Aujourd’hui, on n’hésite pas à qualifier Ville Mont-Royal d’un exemple modèle de TOD avant son temps! Comme quoi Frederick G. Todd avait non seulement un nom tout désigné, mais a aussi été un urbaniste visionnaire. — L’Atelier urbain


Né au New Hampshire en 1876, Todd fit ses études au Massachusetts Agricultural College d’Amherst. En 1896, à l’âge de vingt ans, il devient apprenti architecte paysagiste au sein du prestigieux cabinet Olmsted, Olmsted and Eliot de Brookline, au Massachusetts, jusqu’en 1900, année où il déménage à Montréal pour superviser les travaux du parc du Mont-Royal, l’un des plus grands parcs d’Olmsted.

Il finit par fonder une firme d’architecture de paysage à Montréal, reconnue comme la première au Canada. Parmi ses premières commandes, en 1903, il rédigea un rapport sur la croissance de la capitale nationale pour la Commission d’amélioration d’Ottawa. Parmi les autres projets, mentionnons la conception de grands projets de cité-jardin, notamment Shaughnessy Heights et Point Grey à Vancouver, Port Mann sur le fleuve Fraser, le parc des Champs de Bataille à Québec, l’élaboration de plans de site et de dessins pour le Trinity College à Toronto, et la restauration de l’île Sainte-Hélène à Montréal (1929-1938). Todd a également élaboré le plan modèle de la ville de Mont-Royal à Montréal. Entre 1945 et 1948, il entreprend les plans et supervise la construction du Jardin du Chemin de Croix adjacent à l’Oratoire Saint-Joseph, également à Montréal. 

Le rapport de 1903 de la Commission d’amélioration d’Ottawa de Todd établit un plan préliminaire de parcs et de promenades pour la capitale nationale, dont plusieurs ont par la suite été mis en œuvre par d’autres. Ses recommandations à la ville d’Edmonton en 1907 se révélèrent tout aussi prémonitoires, suggérant un réseau de terrains de jeux, de parcs et de boulevards pittoresques qui profitaient de la beauté naturelle de la vallée de la rivière Saskatchewan Nord. — La Fondation du paysage culturel

 

Pendant cette période, cependant, son travail ne se limitait pas à des projets à grande échelle. Il conçoit un certain nombre de jardins privés et de terrains institutionnels et prépare et met en œuvre des plans pour de nombreux parcs urbains importants entre 1913 et 1938, notamment le parc Battlefield à Québec (1909-1912), le parc Assiniboine de Winnipeg (1904-1906) et le parc Tuxedo (1906-1908)., Victoria Park à Regina (1907), Wascana Park à Regina (1905), Bowring Park à St. John’s (Terre-Neuve) (1912-1914), divers parcs municipaux dans le sud-ouest de l’Ontario, comme Cambridge et Stratford (1904-1905), et les terrains de l’Assemblée législative provinciale à Regina et à Edmonton (1907-1910).

Il était également très actif dans les associations professionnelles. Il a été membre de l’American Society of Landscape Architects, président de la Société d’horticulture du Québec, vice-président de la City Improvement League de Montréal et président de la Société canadienne des architectes paysagistes. (qui était alors connue sous le nom de Société canadienne des architectes paysagistes et urbanistes).
Il est membre du Conseil municipal de Montréal (1940-1948) où il représente la Civic Improvement League et contribue à façonner la politique qui façonne Montréal en tant que ville. Le 15 février 1948, il meurt à Montréal à l’âge de 71 ans.

L’étendue de l’influence de Todd, la sagesse de ses propositions et la clarté de sa prévoyance sont illustrées par le fait que la plupart de ses œuvres – et celles de ses successeurs – font maintenant partie intégrante du tissu social du Canada. Par exemple, le système d’entrée utilisé à Ottawa, le concept du parc de la Gatineau, l’importance des voies navigables et le symbolisme de la Colline du Parlement ont d’abord été proposés par Frederick G. Todd. L’un des points les plus marquants de ses efforts en tant que designer a été la façon dont il a popularisé les dessins naturalistes et promu l’idée d’espace ouvert dans les zones urbaines, concepts qui sont encore évidents, pertinents et utilisés aujourd’hui. 

Sources publiées

Asselin, Vincent (1995) Frederick G. Todd, architecte paysagiste: une pratique de l'aménagement ancrée dans son époque 1900-1948. Université de Montréal, 198 p. https://books.google.ca/books/about/Frederick_G_Todd_architecte_paysagiste.html?id=K-_rGwAACAAJ&redir_esc=y

Blanchert, Danielle (1987) Le parc des Champs de Bataille Nationaux à Québec: une histoire semée d'embûches. Landscape Architectural Review 8(1): 21-26

Brown, R. (1912). Notes from Montreal, Canada. British Architect Dec 20, 1912, 424.

Canadian Encyclopedia https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/frederick-gage-todd/

Collins, John B (1993) An innovative lamp-post design of 1916 a fine example of urban heritage in Ottawa. Canadian Journal of Civil Engineering 20(5):736-740.

Corboz, André (2000) Ville Mont-Royal, cité-jardin vitruvienne. Journal of the Society for the Study of Architecture in Canada 25(2-4): 3-16.

Cultural Landscape Foundation: https://tclf.org/pioneer/frederick-g-todd

De la ville au patrimoine urbain, https://books.google.ca/books?id=EPaayYM4ezoC&pg=PA162&lpg=PA162&dq=%22frederick+g.+todd%22&source=bl&ots=KPXb8628oD&sig=WVETtdYPdGX4mLddkJQptRqOVuI&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjMkr_8mOXaAhVlxYMKHWrqCck4ChDoAQhEMAY#v=onepage&q=%22frederick%20g.%20todd%22&f=false

Goodspeed, Rhona (2007) Saskatchewan Legislative Building and Grounds. Journal of the Society for the Study of Architecture in Canada 32(1) 61-88. 

Gordon, David L.A. (2002) Frederick G. Todd and the Origins of the Park System in Canada’s Capital. Journal of Planning History 1(1): 29-59. 

Gordon, David L.A. and Osborne, Brian S (2004) Constructing national identity in Canada's capital, 1900–2000: Confederation Square and the National War Memorial. Journal of Historical Geography 30(4): 618-642.

Hillis, Ken (1992) A History of Commissions: Threads of An Ottawa Planning History. Urban History Review 21(1): 46-60.

Jacobs, Peter (1983) Frederick G. Todd and the Creation of Canada’s Urban Landscape, Bulletin of the Association for Preservation Technology 15(4) 27-34. https://aapq.org/sites/aapq.org/files/bibliotheque/PJacobs_ToddAPT.pdf

L’Atlier urbain, http://www.latelierurbain.com/?p=3914

Lawliss, Lucy; Loughlin, Caroline; Meier, Lauren (2008) The Master List of Design Projects of the Olmsted Firm, 1857-1979, 2nd ed. Washington, D.C.: National Association for Olmsted Parks: National Park Service, Frederick Law Olmsted National Historic Site. 347 p.

McCann, L.D. (2010) Planning and building the corporate suburb of Mount Royal, 1910-1925. Planning Perspectives 11(3): 259-301.

Obituary. Frederick G Todd: Landscape Architect Adapted Natural Beauty. The Globe and Mail (1936- Current); Toronto, Ont. [Toronto, Ont] 17 Feb 1948: 7.

Oxford Dictionary of Architecture, 3rd edition (2015). “Todd, Frederick G. (1876–1948)”

Pollock-Ellwand, Nancy (2001) Gréber's Plan and the “Washington of the North”: Finding a Canadian Capital in the Face of Republican Dreams. Landscape Journal 20(1): 48-61.

Pollock-Ellwand, Nancy (2017): The prolific interpreter of the Olmsted vision: Frederick G. Todd, Canada’s first landscape architect. Planning Perspectives, 25p. DOI:10.1080/02665433.2017.1389658 

Racine, François (2014) Émergence de la pratique de design urbain à Montréal: entre urbanisation traditionnelle et composition savante, le cas de la Ville de Mont-Royal de 1912 à 2014. Journal of the Society for the Study of Architecture in Canada 39(2): 33-51.

Rees, R (1983) Wascana Centre: A Metaphor for Prairie Development. Journal of Garden History (UK) 3(3) : 219-232.

The Landscape Architecture Foundation, https://tclf.org/pioneer/frederick-g-todd

Todd, Frederick G (1903) Preliminary report to the Ottawa Improvement Commission. Montreal: Herald Press.  Canadian Institute for Historical Microreproductions, 1998. CIHM 97444.

Todd, Frederick G (192?) Esthetic forestry [microform]. Ottawa: Canadian Institute for Historical Microreproductions, 1999. CIHM/ICMH collection de microfiches; no. 97309

Todhunter, Rodger A. (1985) Preservation, parks and the vice-royalty Lord Dufferin and Lord Grey in Canada. Landscape Planning 12(2): 141-160.

Valen, Dustin (2015) Citizens, protect your property: perspectives on public health, nationalism, and class in St. John's Bowring Park, 1911-1930. Journal of the Society for the Study of Architecture in Canada 40(2): 43-55

Williams, Ron (2014) Landscape Architecture in Canada. Kingston and Montreal, McGill-Queen's University Press.

Wright, Frederick (1938) Historic Saint Helen's Island park [Montreal, Que.], designed by Frederick G. Todd. Municipal Review of Canada 1938(09): 14-20.

Ulmer, Catherine (2017) Of crossings, conduits, networks and channels: the circulation of foreign planning innovations within English Canada, 1900-1914. Urban History 44(4) : 678-697. doi:10.1017/S0963926816000705 

Archives de l’œuvre de Todd

http://cac.mcgill.ca/home/archive.php?ID=5000&letter=t

https://archivalcollections.library.mcgill.ca/index.php/frederick-g-todd

Liste sélectionnée des projets de Todd (date) et lieu

(1900-04) ANGUS Esq. R.B., Montréal, Québec, Director CPR. 

(1900-04) CLARK C.M. Esq. Manchester, Vt. USA, Philadelphia Estate, 

(1900-04) FULFORD, Hon. G.T., Brockville, Canada 

(1900-04) GARDNER, Esq, James, Montréal, Québec 

(1900-04) Manoir Richelieu, Murray Bay, Québec 

(1900-04) NICHOLLS, Esq., Frederick, Toronto, Ontario, General Manager Canada Foundry Co. 

(1900-04) ROSS Esq., James, Montréal, Québec, President Dominion Coal Company

(1900-04) ROYAL VICTORIA HOSPITAL, Montréal, Québec 

(1900-04) WALKER, W.B. Esq., Manchester, Mass. USA 

(1900-04) City of Westmount, Westmount, Québec

(1902) H.L.J. FORGET (Bois-de-la-Roche), Senneville, Québec 

(1903) CLOUSTON Esq., E.S. Montréal, Québec, General Manager Bank of Mtl. 

(1902) Point de Vue, parc du Mont-Royal, Montréal, Québec 

(1902) Victoria Park, Sherbrooke, Québec 

(1903) Dominion Government, Ottawa, Ontario 

(1904) Assiniboine Park, Winnipeg, Manitoba 

(1904) Stratford, Ontario 

(1905) Victoria Park, Galt, Ontario 

(1905) Soper Park, Galt, Ontario 

(1905) Dickson Park, Galt, Ontario 

(1905) Centennial Park, Galt, Ontario 

(1906) Carré Strathcona, Sherbrooke, Québec 

(1906) Kingston, Ontario 

(1907) Galt, Ontario 

(1907) Victoria Park, Saskatchewan 

(1907) Wascana Park, Saskatchewan 

(1909) Champs de Bataille, Québec

(1909) Tuxedo Park, Winnipeg, Manitoba 

(1909) Port Arthur, Current River Park, Ontario

(1911) Bellevue Park, Sault-Ste-Marie, Ontario 

(1912) Champ de Mars, Montréal Québec 

(1913) Bowring Park, St. John’s, Newfoundland and Labrador 

(1928) Ile Sainte-Hélène, Montréal, Québec 

(1935) Mont-Royal, Montréal, Québec 

(1936) Mont-Royal, Lac des castors, Montréal, Québec 

(1938) Parc Maisonneuve, Montréal, Québec 

(1938) Parc Sauvé, Valleyfield, Québec 

(190?) Riverside Park, Cambridge, Ontario 

(1947) Granby Memorial Park, Granby, Québec

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5