Alain Baillargeon

Année d'intronisation :
Catégorie(s) d'intronisation :
l'exécution des travaux en architecture de paysage

Titulaire d’un B.A.P. de l’Université de Montréal (1978), Alain Baillargeon devient membre de l’AAPQ et de l’AAPC en 1980. Dès le début, Alain s’est investi au sein de l’AAPQ et a participé à l’organisation du congrès de l’AAPC/AAPQ à Montréal en 1980

Il a siégé au comité de rédaction de la revue trimestrielle québécoise ARCHl-PAYS de 1980 à 1985, il a été directeur du comité d’admission de l’AAPQ de 1990 à 1995 ainsi que le représentant délégué de l’AAPQ à la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec (FIHOQ) jusqu’en 2000. Il a également été un membre fondateur de l’Association provinciale des concepteurs de jardins, et il a siégé à différents comités depuis, dont celui pour la préparation du congrès conjoint de l’ASLA/AAPC de Montréal en 2001.

Alain a établi son cabinet, Objectif paysage, en 1985, ce qui a été un apport important au développement des paysages du Québec grâce à ses services fournis à de nombreuses villes et organismes gouvernementaux, ainsi qu’à des clients commerciaux et institutionnels. Alain a réalisé plusieurs expositions florales internationales, dont celle de Montréal (1980), de Dijon (1993), de Nantes (1994), de Gênes (1996) et de Québec (1997) pour laquelle l’AAPC l’a honoré. D’autre part, il a reçu en 1995 les prix Honneur régional et Mérite national de l’AAPC pour son projet de parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard dans la Communauté urbaine de Montréal. En 1997, l’AAPQ lui a décerné son plus grand honneur, le prix Frédérick Todd.
 

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5