Le professeur Ronald F. Williams (2022)

Ron WilliamsLe professeur Ronald F. Williams reçoit la Médaille du Gouverneur général en architecture de paysage 2022

L'Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) a le plaisir d'annoncer que le professeur Ron Williams, AAPQ, AAAPC , FRAIC, est le lauréat 2022 de la Médaille du Gouverneur général en architecture de paysage.

 

 

 

« Au cours d’une carrière de plus de 50 ans, Ron Williams a été en première ligne, à la fois témoin et protagoniste, des questionnements entretenus sur la place du design en architecture de paysage. À travers ces questionnements, deux positions se faisaient face. La première prenait appui sur le riche héritage légué par l’histoire de l’art des jardins et préconisait la conjugaison de la culture contemporaine, de la technologie et de la nature dans la création d’espaces chargés de sens. D’après la seconde, l’architecture de paysage avait essentiellement pour objet la création de lieux fonctionnels, viables, sains et agréables à fréquenter. L’oeuvre de Ron Williams s’est forgée à l’intersection de ces deux positions, dans un équilibre tout à fait en accord avec sa personnalité. »
-  Isabelle Giasson, AAPQ, AAAPC
Déclaration du jury

Ron Williams, Associé de l'AAPC et de l'IRAC, lauréat d'un Prix d'excellence de l'AAPC et de l'Ordre du Canada (2018), est un pionnier de la profession contemporaine d'architecture de paysage et incarne l'esprit de la Médaille du Gouverneur général en architecture de paysage : rendre hommage à des architectes paysagistes exceptionnels dont les réalisations et les contributions à la profession ont eu un impact unique et durable sur la société canadienne. 

Un leader, un universitaire, un praticien, un auteur, un chercheur, un défenseur : Ron Williams a eu un impact national important dans toutes les facettes de sa carrière de plus de 50 ans. Il est notamment l'auteur de l'ouvrage faisant autorité sur l'architecture de paysage au Canada, qui raconte l'histoire de la croissance, du rôle et de l'impact de la profession. L'architecture de paysage au Canada, publié en anglais et en français, rehausse le profil de la profession. Il a contribué à développer le programme d'architecture de paysage de l'Université de Montréal, est devenu un professeur apprécié, a appliqué des normes de recherche rigoureuses à son propre travail et a constitué un répertoire de travaux reconnu à l'échelle nationale en tant que partenaire fondateur de WAA (Williams, Asselin Ackaoui et Associés). En outre, il a participé à de nombreux projets primés de WAA, notamment : le parc de la plage de Montréal sur l'île Notre-Dame ; le Biodôme de Montréal ; le Jardin de l'Espace Saint-Roch ; et la réhabilitation de l'avenue Honoré-Mercier à Québec.

« L'identité canadienne peut s'exprimer à travers notre paysage urbain et l'expérience que nous en faisons en tant que citoyens - surtout lorsque nous visitons Ottawa. Bon nombre des projets de Ron ont été couronnés de succès en partie parce que Ron a défendu sans relâche des projets de meilleure qualité, plus réfléchis sur le plan intellectuel et esthétique, simplement parce qu'il estimait qu'on pouvait et devait en faire plus. Ses normes visant à rendre le paysage urbain canadien le meilleur possible sont absolument exceptionnelles, exigeantes et poursuivies avec une énergie et une passion inlassables. » - Moura Quayle, AAAPC, FCELA, D.Hons, Vice-provost, vice-président associé aux affaires académiques, UBC. Professeur, École de politique publique et d'affaires mondiales

 

À propos de Ronald Williams

Professeur et directeur pendant longtemps à l’École d'architecture de paysage de l’Université de Montréal, Ron Williams, architecte paysagiste et architecte, est diplômé de l’Université  McGill en architecture (1964) et la Sorbonne (Diplôme de civilisation française, 1965). Pendant les années 1960 et 1970, il travaillait à Montréal avec John Schreiber, architecte et architecte paysagiste, d’abord comme employé et ensuite comme associé. De 1970 à 1972 il a étudié  l’architecture de paysage à l’Université de Californie à Berkeley (MLA). 

En 1987 il s’est associé avec Vincent Asselin, Malaka Ackaoui et Sachi Williams afin de fonder l’agence d’architecture de paysage, d’urbanisme et de design urbain WAA Inc. (Williams, Asselin, Ackaoui et associés). Il a contribué à la conception et à la réalisation de plusieurs projets primes de ce bureau, y compris le Parc-Plage de l’Île Notre-Dame, le Biodôme de Montréal, ainsi que le Jardin de l’Espace Saint-Roch et le réaménagement de l’avenue Honoré-Mercier à Québec. 

Monsieur Williams est Associé (Fellow) de l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) et de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) et il a reçu, en 2007, le Prix d'excellence de l’AAPC pour l'ensemble de ses réalisations. Son livre Architecture de paysage du Canada était publié en 2014 par les Presses de l’Université de Montréal et la McGill-Queen’s University Press, en versions française et anglaise. Suivant la publication de son livre, il s’est embarqué sur une tournée promotionelle à travers le pays, bénéficiant de l’appui généreux de l’AAPC et des associations provinciales et régionales de l’architecture de paysage. Il continue à donner des conferences régulièrement aux collèges, associations horticoles, societies d’histoire et universités au Canada, ainis qu’aux États-Unis et en Chine. Il a été nommé membre de l’Ordre du Canada en juillet 2018.

La reconnaissance dont jouit incontestablement Ron Williams repose sur les trois axes de travail et d’action qu’il a cultivés durant sa carrière.

Le praticien

Ron Williams a mis ses compétences et sa rigueur, ses considérables connaissances, son sens de la collaboration professionnelle et ses valeurs éthiques au service de l’expérience collective des lieux de vie et des paysages dès les années 1960. En travaillant dès ses débuts à la planification du site de l’Exposition
Universelle de Montréal et au design de quelques pavillons – dont le pavillon des provinces de l’Atlantique et le monde des enfants – il collaborera avec des professionnels du monde entier à des projets significatifs pour l’avancement de la profession.

S’étant par la suite associé à John Schreiber, il prêtera son talent à plusieurs projets majeurs du Centre-Ville de Montréal en pleine transformation, dont le Complexe Guy-Favreau, et à la planification du site de l’aéroport de Mirabel. Son projet de réaménagement pour le site historique du Champ-de-Mars marquera le début d’un mouvement de mise en valeur de nombreux sites de l’arrondissement historique du Vieux-Montréal. La firme aura un succès remarquable à une époque où l’on comptait peu de bureaux locaux. Ron Williams signera au cours des années 1980 plusieurs projets d’espaces civiques attenants aux nouveaux complexes d’affaires du Centre-Ville de Montréal. Ces projets et plusieurs autres réalisés en région métropolitaine lui vaudront des prix et une large reconnaissance, l’exemplarité de son travail reposant tant sur le design que sur la finesse de l’exécution et de la mise en oeuvre.
 

Ayant fondé Williams Asselin Ackaoui avec ses trois associés, il réalisera nombre de projets marquants qui feront de WAA, jusqu’à ce jour, l’une des firmes les plus réputées du Canada. Le développement d’une pratique internationale robuste sera, du début des années 2000 jusqu’à aujourd’hui, l’une des marques distinctives de la firme. Étant fondé sur l’excellence, un tel essor est toujours une inspiration et une invitation à repousser les limites géographiques de la pratique professionnelle.

L’éducateur

Ayant été de la première cohorte de professeurs du programme d’architecture de paysage de l’Université
de Montréal, Ron Williams a formé et inspiré des douzaines de générations de diplômés. Son implication dans la mise au point du programme pendant et après la mise sur pied de l’École d’architecture de paysage en 1978, le leadership consensuel et le doigté avec lequel il a dirigé l’École à ses débuts et durant deux autres mandats, la qualité et la rigueur de son enseignement, son sens aigu de la pédagogie, son implication attentionnée dans l’apprentissage des étudiants, tous ces traits ont contribué aux succès de l’École et de ses diplômés. En partageant dans son enseignement les fruits de son expérience professionnelle, il a su faire le pont de manière exemplaire entre théorie (via ses connaissances inépuisables), recherche et pratique (via l’excellence de son savoir-faire), entre design, histoire, culture et environnement.

L’auteur

Pendant sa carrière de professeur, Ron Williams a produit une foule d’écrits et donné nombre de conférences lors d’événements universitaires, professionnels et culturels. Toutefois, son apport le plus considérable à la pensée et à l’histoire de l’architecture de paysage est l’ouvrage qu’il écrit assidûment au fil de quatorze années de recherche. « Architecture de paysage du Canada » relate l’évolution de la pensée et des pratiques de l’architecture de paysage dans des contextes géographiques, historiques et culturels en évolution. Fruit d’un travail colossal, le livre a été reçu avec enthousiasme, jouit d’un succès critique considérable et est désormais un livre de référence incontournable pour les professionnels de multiples disciplines, les universitaires, les décideurs publics et tous ceux qui s’intéressent au cadre de vie canadien.

« Ce livre, basé sur des années de recherches détaillées et exemplaires, présente bien plus qu'une histoire de notre profession en pleine expansion et de ses contributions, il documente et célèbre également l'évolution du paysage dans le contexte canadien - en suivant notre progression depuis les paysages de nos Premières nations, jusqu'à la naissance d'un pays jeune et ambitieux qui s'efforce, à travers un parcours complexe, de créer un pays dont chaque Canadien peut maintenant être immensément fier. En écoutant Ron raconter cette histoire, car il s'agit bien d'une histoire, nous pouvons comprendre où nous sommes allés et comment notre histoire a contribué à la direction que nous prenons en tant que nation et en tant que peuple. » 
- Colleen Mercer Clarke, M.Sc., M.L.A., PhD., APALA, AAAPC

 

Projets sélectionnés
Pavillon des provinces de l'Atlantique

 
Parc de la Francophonie 

 
Parc Plage, Ile Notre-Dame, Montreal
 
LE BIODÔME, Montréal

 
Réhabilitation du parc Major's Hill, Ottawa

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5