Jean Landry

Année d'intronisation :
Catégorie(s) d'intronisation :
le travail professionnel administratif dans des organismes publics ou services gouvernementaux
le service direct à la Société

Titulaire d’un baccalauréat en architecture de paysage de l’Université de Montréal (1980), Jean Landry a obtenu une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université d’Athabasca en 2004 et un diplôme du programme court de deuxième cycle en gestion du développement économique urbain de l’Université du Québec en 2012.

Il a amorcé sa carrière dans le monde municipal il y a 40 ans au Jardin botanique de Montréal en concevant le Jardin du Québec aux Floralies internationales de Montréal de 1980 qui a été primé. Il a coordonné la première production d’arbres et d’arbustes ornementaux adaptés aux conditions climatiques et environnementales urbaines du Canada (1978-1981). De 1981 à 1989, il a supervisé la mise en place d’un réseau d’essais des plantes ligneuses les plus prometteuses dans les régions représentatives du Québec. Plusieurs de ces plantes ornementales sont maintenant produites et disponibles dans les pépinières du Québec.

De 1982 à 1993, il a occupé diverses fonctions professionnelles et administratives au sein du Service des parcs et du Service de l’urbanisme de la Ville de Montréal. Au cours de sa carrière municipale à titre d’architecte paysagiste, il est intervenu dans de nombreux projets de réaménagement urbain et dans la réalisation des réseaux bleu et vert, en appuyant la participation de tous les intervenants intéressés (1994 à 2004). Lors de son passage au Service de l’urbanisme, il a notamment participé à la création d’un cadre de référence unique sur les espaces verts de Montréal (1989-1991).

Tout au long de sa carrière de fonctionnaire, il a opté pour une approche participative dans les projets complexes afin d’obtenir les meilleurs résultats possible, soulignant par ailleurs une vision globale fondée sur une réflexion stratégique afin de concrétiser efficacement les idées en « lieux tangibles » dont les citoyens pourront profiter.

Membre de l’Association des architectes paysagistes du Québec1 (AAPQ) depuis 1982 et membre du conseil d’administration de l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) depuis 2012, Jean a été élu membre de l’Ordre des associés2 (AAAPC) en 2013. Tout au long de sa carrière, il s’est investi dans les grands enjeux liés aux lieux publics. À titre d’exemple, sa participation active dans l’élaboration de deux plans stratégiques de l’AAPQ (2003 et 2013) et dans la promotion de l’architecture de paysage à titre de rédacteur ou d’auteur invité au magazine Landscape/Paysage3.

L’une de ses grandes réalisations a été la création de la Charte canadienne du paysage (CCP) de l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) en 20154 qui a été suivie par une initiative pancanadienne, le Portfolio des paysages canadiens sur le Web qui illustre la vision des architectes paysagistes canadiens des paysages sans fin dans lesquels ils « vivent » et, souvent, qu’ils façonnent. Nous préparons actuellement une tournée pour 2019-2020 de la Charte dans les universités canadiennes qui offrent un programme d’architecture de paysage.

Il a été président (2012-2016) de Fourchette & Cie5, un organisme à but non lucratif voué à la préparation de repas santé pour les jeunes étudiants et les personnes âgées des quartiers les plus défavorisés de Montréal. Pour exprimer ses intérêts artistiques, il siège depuis plus de dix ans au conseil d’administration d’ARTTRAM6, un organisme à but non lucratif voué à la promotion des arts visuels dans sa communauté.

1 Site Web de l’AAPQ 
2 Site Web de l’Ordre des associés
3 Site Web du Magazine L/P 
4 Charte canadienne du paysage
5 Site Web de Fourchette & Cie 
6 ARTTRAM
 

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5