Marie-Claude Quessy

Année d'intronisation :

Titulaire d’un baccalauréat en architecture de paysage de l’Université de Montréal en 1988, Marie-Claude Quessy a obtenu un diplôme d’études supérieures en environnement en 1994. Ses premières expériences de travail se sont déroulées à Montréal, en Angleterre et à Ottawa, principalement dans le secteur privé.

Depuis 2002, Marie-Claude se consacre à la conservation du patrimoine, en collaboration avec le gouvernement fédéral. Sa vaste expérience des sites historiques importants du pays lui a conféré une perspective et une rare expertise dans les principes et les pratiques de la gestion des paysages culturels.

Marie-Claude a joué un rôle central dans l’édition 2010 des Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada, l’approche pancanadienne de la conservation patrimoniale. Responsable de la section sur les paysages culturels, elle assurait, à titre de paysagiste principale, l’inclusion des connaissances et pratiques traditionnelles.

Au fil des années, Marie-Claude a coordonné et dirigé de nombreux projets de conservation, en soutenant une approche multidisciplinaire et en démontrant comment les architectes paysagistes peuvent être des leaders dans la recherche de solutions pour harmoniser la protection des valeurs patrimoniales et les nouvelles exigences du site.

Son expérience s’étale du paysage riche en archéologie de Port-aux-Choix à Terre-Neuve au site du parc Beaumont, culturellement sensible, situé dans la Réserve de parc national des Îles-Gulf en Colombie-Britannique. Elle a travaillé sur des sites militaires du 18e siècle, dont le Fort Beauséjour, le Fort Cumberland au Nouveau-Brunswick, et sur des paysages du 20e siècle comme les majestueux jardins Cascades of Time dans le parc national Banff en Alberta. Elle a participé à de nombreux projets de grande envergure sur la colline du Parlement et à Rideau Hall, les deux paysages classés « patrimoine fédéral » du Canada. À l’étranger, elle a œuvré à la protection du paysage commémoratif et du champ de bataille du Monument commémoratif du Canada à Vimy en France.

Marie-Claude a toujours été impressionnée par la splendeur et la diversité des paysages canadiens, en reconnaissant que chaque lieu historique a été façonné par des forces naturelles et culturelles distinctes. Elle estime que la valeur patrimoniale unique de chaque site constitue un cadeau pour les architectes paysagistes et un tremplin pour la création d’excellents concepts dynamiques pour le 21e siècle.
 

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5 1-866-781-9799