Marie-Claude Robert

Année d'intronisation :
Catégorie(s) d'intronisation :
le service à la communauté ou au public
le service direct à la Société

Marie-Claude Robert complète son baccalauréat en architecture de paysage à l'Université de Montréal en 1973 et devient membre de l'AAPQ en 1982. Elle sera alors secrétaire de l'organisation pendant trois ans. De 1984 à 1991, elle est partenaire dans la firme Piuze Robert et associés; puis poursuit sa pratique sous le nom de Marie-Claude Robert et associés jusqu'en 1996. 

Marie-Claude a également été chargée de cours et critique de studio à l’École d’architecture de paysage de l’Université de Montréal de 1978 à 1992, et a collaboré avec d’autres architectes paysagistes à la création du studio SYNAPSE (1988-1995), un lieu d’intense activité créative avec des expositions régulières.

Après s’être intéressée au patrimoine du paysage industriel, Marie-Claude a accepté la présidence de l’Association québécoise du paysage industriel de 1995 à 2002. Ce poste lui a permis de voyager largement au Canada, en Europe et aux États-Unis et elle a été heureuse d’appliquer cette riche expérience à la mise en valeur du patrimoine paysager industriel du Québec. 

De 1996 à 2002, elle a été directrice du Conseil du paysage du Québec et, de 1999 à 2005, directrice générale de l’AAPQ. Dans ces fonctions, elle a joué un rôle important en relations publiques, développant pour la communauté de l’architecture paysagère un réseau vital de contacts et de ressources qui ont enrichi la connaissance du paysage et de la profession au Québec.

Marie-Claude aura toujours été en lien avec le milieu professionnel, le milieu éducatif et avec le milieu associatif en patrimoine. 

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5