James (Jim) C. Thomas

Année d'intronisation :
Catégorie(s) d'intronisation :
l'exécution des travaux en architecture de paysage
le service à la communauté ou au public

Titulaire d’un baccalauréat en études de l’environnement (planification) de l’Université de Waterloo (1977) et d’une maîtrise en architecture de paysage de l’Université du Manitoba (1983), James (Jim) Thomas est devenu membre de l’Institut canadien des urbanistes en 1985, ainsi que de la MALA et de l’AAPC en 1990.

Jim est conseiller principal chez HTFC Planning & Design de Winnipeg. Il y a fait ses débuts en 1980, alors nommé Hilderman Feir Witty and Associates, dans le cadre d’un emploi d’été étudiant. Il s’est joint à Hilderman Witty Crosby Hanna and Associates en 1982 à titre d’employé permanent, avant d’être nommé associé en 1985 et directeur en 1988.

Jim dirige des projets d’urbanisme régionaux, communautaires et environnementaux depuis plus de 35 ans. Au cours de cette période, il a étroitement collaboré avec les Premières Nations, ce qui lui a valu leur respect et leur confiance à long terme et permis de négocier et de régler des revendications territoriales au Manitoba et en Ontario. En 2012, Jim a reçu le prix Honneur national de l’AAPC pour le travail de HTFC sur les revendications autochtones.   HTFC et la Première Nation de York Factory ont reçu le prix du Mérite national de l’AAPC en 2015 pour Kipekiskwaywinan (Nos voix) – Étude d’évaluation du projet de centrale de Keeyask.

Jim aide l’AAPC à répondre aux appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation par l’intermédiaire du groupe d’études sur les questions autochtones et du comité consultatif sur la réconciliation de l’AAPC. Il collabore également avec le comité sur l’adaptation climatique de l’AAPC afin d’élaborer des outils permettant aux architectes paysagistes de réagir et de s’adapter aux effets du changement climatique.

Sa pratique spécialisée et sa vision d’ensemble des paysages ont fait de lui un chef de file de l’industrie en aménagement régional et en évaluation des impacts socioéconomiques et environnementaux.

Jim s’est consacré pendant de nombreuses années à l’enseignement de l’analyse et de l’aménagement de terrain dans le cadre du programme d’architecture de paysage de l’Université du Manitoba. Véritable passionné de la relation entre la nature et l’architecture de paysage, il communique ses connaissances à l’aide d’exemples pertinents des processus naturels et de leur influence sur l’architecture et les structures sociales.
 

AAPC | CSLA 12 crois. Forillon, Ottawa (ON) K2M 2W5